World of Conquest - Les Terres de Whauk

Bienvenue sur les terres de Whaukh... Bienvenue dans notre monde... Un univers où le Mystique rencontre le fantastique... Une épopée Unique...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 {Chronique libre} C'est 2 hommes, un orc et une elfe qui ..

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shanks

avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 01/05/2009
Localisation : T'aimerais le savoir hein ?

MessageSujet: {Chronique libre} C''est 2 hommes, un orc et une elfe qui ..   Ven 1 Mai - 15:49

HRP: Ceci est une chronique libre. Le principe est simple :
Toute personne en rapport avec les protagonistes (Cannibal, Jennya, Garath et Shanks) peut y poster sa part de récit selon son point de vue. Veillez seulement à ne pas trop influençait les actes et pensées des personnages qui ne sont pas les votres, ou alors demandait l'autorisation à son joueur avant.
Ha oui, et si c'est pour poster 3 lignes, passez votre chemin Smile.

Les plaines de Ganador.
De vastes étendues d'herbes longues baignées par le soleil, dont le vent fait ondulé légèrement la surface, faisant ressembler le paysage à un océan de verdure claire dont l'horizon se perd aussi loin que porte le regard.
Ici, le silence règne ! Troublé de temps en temps par un animal qui se faufile évidemment, mais on peut clairement dire qu'il règne.

Un éclair fend l'espace, malgré l'absence de nuage.
Puis un deuxième...
Encore un...
Puis trop nombreux pour les compter...

Au milieu de ce balai de lumière à quelques mètres du sol, un cercle tourbillonnant de couleurs se forme, perturbant l'ambiance calme et brulant la terre aux alentours. Une silhouette en est projetée, puis l'apesanteur reprend son droit.


- Haaaaaaaaaaaaaaaaa... *choc*

Le contact avec le sol est brutal, mais l'individu se rélève souplement et bondit dans le vortex, en hurlant quelques mots.

- Nan mais genre... tu crois quoi là ?

Puis il disparait dedans, juste avant qu'il se referme.

Le silence se réinstalle, l'air de rien, avec quelques grognements de mécontentement quand même. (Vous l'aurez compris, les grognements sont silencieux, restons logique...)

De nouveau, un vortex apparait. Sauf que cette fois, la silhouette qui en jaillit est solidement ligoté et baillonné.


- Hmmmmmmmmpfffff .... *choc*

L'individu se contorsionne tout ce qu'il peut, se servant d'une pierre pour couper la corde qui le maintient. Mais trop tard, au moment où l'humain à la longue chevelure blanche arrive à se défaire de ses liens, le portail magique s'est déjà refermé.
Il se relève, réajustant le bandeau qui lui masque les yeux.
Le silence est allé voir ailleurs si ce n'est pas plus tranquille...


- BELGA ! TU ME PAIERAS CA ! ATTENDS QUE JE RENTRE ET JE TE FOUS TA CORRECTION !

Shanks se débarrasse de la poussière qui encombre ses vêtements, grommelant et s'énervant tout seul.

- Pfffff foutu mage coincé...
Tout ça parce que j'ai renversé une fiole sur son travail.
Qu'est ce que j'en sais moi de ce que ça fait quand on mélange deux produits instables ??!!
C'est pas une raison pour s'énerver comme ça, bordel ! Y'a pas eu de morts quand même ! C'est vrai que l'explosion était quand même assez impressionnante mais bon un coup de peinture...

Il se figea, cherchant frénétiquement quelque chose à sa ceinture.

- Rhaaaaaaa mes sabres !
Je les ai pas ! Il les as gardé ce fumier !
Non...non... c'est moi qui les ai laissé dans le coin du labo, faut dire que j'avais autre chose à tripoter sous la main héhéhé...
Elle était quand même bien réussi cette fête ! Ces petites elfes ....
J'avais pas prévu que Belga rentre aussi tôt, hahaha la tête qu'il a fait quand il a vu tout le monde dans son labo !

Mais c'était pas une raison pour me téléporter au...

Shanks se figea à nouveau. Ses sens développés lui permettaient de se repérer n'importe où malgré sa cécité. Cependant la température, les odeurs, le vent... Tout semblait différent.

- Mais où je suis là ?


Dernière édition par Shanks le Mar 19 Mai - 3:22, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shanks

avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 01/05/2009
Localisation : T'aimerais le savoir hein ?

MessageSujet: Re: {Chronique libre} C'est 2 hommes, un orc et une elfe qui ..   Lun 4 Mai - 13:16

- Bon ok, y'a un truc qui cloche....

Shanks était pensif... vu qu'effectivement quelque chose clochait !
Cela faisait maintenant trois jours qu'il errait dans la plaine, et il n'avait encore croisé personne. Pourtant dans ses souvenirs, il avait souvent rencontré des patrouilles de nains à cet emplacement géographique d'habitude, ou encore une caravane de la Vie à la recherche d'une quelconque peuplade barbare à civiliser. Mais là rien...


- Techniquement je devrais être pas loin des frontières de la bande de moule pacifiste, mais curieusement je reconnais pas l'endro...

L'humain s'interrompit.
Quelque part un peu plus loin, une masse humanoïde se déplaçait.
Le guerrier mit instinctivement les mains à sa ceinture, prêt à dégainer ses sabres ... qui ne s'y trouvaient pas. Un rien surpris, il se souvint qu'il était totalement désarmé.


- Ha merde... c'est vrai...
Bon allons voir quand même qui c'est... Mon charisme légendaire fera le reste !

Il partit au pas de course et rattrapa rapidement le voyageur peu pressé. Il le héla.

- Hey ! Salut compag... comp... euh...

Shanks était perplexe.
Devant lui se tenait une espèce de lézard...
... debout...
... en robe...
... et qui portait un sac en plus de ça !!!

L'humain se mit à trembler légèrement.
Son estomac faisait du yoyo dans son ventre.
Il serra les poings, à s'en faire blanchir les phalanges.

Et un filet de bave apparut au coin de sa bouche, tandis qu'un gargouillis sonore retentit.


- PUTAIN ! TROIS JOURS SANS BOUFFER ET JE TOMBE SUR UN SACRE MORCEAU ! A TABLE !

Avant même que la créature n'esquive le moindre geste, Shanks lui écrasa le poing contre la machoire. Légèrement décontenancée, elle se ressaisit et incanta un sortilège qui envoya bouler le guerrier à quelques mètres, mais il se releva instantanément.

- Et en plus elle fait de la magie... je vais te savourer lentement toi... mais que... ?!!

Le saur venait de soulever un nuage de poussière et avait détalé dans les hautes herbes.

- Nan ! Reviens Bifteack ! Promis tu souffriras pas ! Enfin pas longtemps....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cannibal

avatar

Messages : 70
Date d'inscription : 01/05/2009
Age : 35
Race : Ork

MessageSujet: Re: {Chronique libre} C'est 2 hommes, un orc et une elfe qui ..   Dim 17 Mai - 15:12

Au même moment que Shanks ne se mit à poursuivre son diner, un autre portail s'ouvrit , projetant dans un fracas métallique, deux individus qui semblaient être une jolie elfe et un ork imposant muni d'une armure.
L'elfe répondant au doux nom de Jennya se redressa aussitôt , époussetant directement les souillures sur son long manteau.
Elle regarda d'abord autour d'elle, n'apercevant à l'horizon que nature et verdure....rien ne semblait ressembler à ce qu'elle connaissait...ni l'air , ni l'environnement , ni les forces en présence ne ressemblaient à celle de son monde.

Marquant sa surprise en se grattant la tête, Jennya interpella l'ork , toujours lourdement allongé sur le sol :


Euh....Cannibal....je ne sais pas si nous avons suivi Shanks....mais une chose est sur c'est que nous ne sommes pas sur fantasia.
En maintenant ouvert le portail de Belga , je pensais pouvoir arriver au même endroit que notre ami.....mais là....rien ne ressemble à aucun des royaumes de notre monde.

Sur ces paroles l'ork , grand et massif , se remit sur pied afin de scruter les alentours.
Le regard inquiet , Cannibal ne savait plus quoi penser...lui non plus ne reconnaissait rien....du tout.
Lui , le grand chasseur , le pisteur ne s'était jamais senti aussi désorienté.

Mais où avait ils pu atterrirent ....


Jennya mon amie, je ne sais pas toi, mais ici , je me sens beaucoup plus faible , moins rapide et mes perceptions sont troublées.
Mais sans me tromper , je peux te certifier que Shanks est passé par ici il y a vraiment peu de temps.
Quelques soit l'endroit , je suis venu ici pour le retrouver....Je voulais juste lui apporter ses sabres...un petit oublie après une longue nuit alcoolisé...mais comme d'habitude ce vieux fou de Belga n'a pas eu la main molle....envoyé directement dans un autre monde....vieux fou!

Bon Jennya, ne perdons pas de temps,nous découvrirons la faune et la flore de cet endroit mystérieux plus tard.....mettons nous vite en route....Shanks est ici , c'est certain, mais sans arme peut être rencontrera -t-il des difficultés....alors dépêchons nous!

Cannibal renifla la garde d'un des sabres de Shanks....puis se mit accroupi pour renifler le sol.
Sans hesitation il se redressa montrant du doigt à jennya , la direction qu'ils allaient devoir suivre!
Sans plus attendre , les deux amis se mirent au pas de course , afin de rejoindre leur acolyte perdu et lui restituer ses précieuses armes!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shanks

avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 01/05/2009
Localisation : T'aimerais le savoir hein ?

MessageSujet: Re: {Chronique libre} C'est 2 hommes, un orc et une elfe qui ..   Dim 17 Mai - 16:37

L'adversaire de Shanks s'effondra, la nuque brisée.

S : Hé bah... pas terrible celui là... j'espère que y'a des guerriers un peu plus expérimenté sur ce monde sinon on va s'ennuyer...

Il alla ramasser sa chemise qu'il avait jetée sur le sol avant l'affrontement et entreprit de la reboutonner. Il s'arrêta en plein mouvement, surpris. Une longue estafilade lui barrait le torse, saignant lentement car peu profonde.

S: Mais....

Il s'arrêta. Quelqu'un approchait. Non, deux personnes. Un pas lourd et un autre plus léger, assez familiers. L'humain se détendit, il était enfin en présence allié.

C: Tiens ! Le voilà ! Je t'avais dit qu'on le retrouverait.
J: Recule un peu, Canni.
C: ???
S: Ha ! Canni ! Jennya ! Vous tombez bien je ....

L'air crépita sous l'effet du sort que l'elfe avait invoqué. Shanks vola sur cinq bon mètres et s'écrasa lourdement sur le sol. Folle de rage, Jennya s'approcha de l'humain et commença à lui donner des coups de pied.

J: IMBECILE ! TU AVAIS DIT QUE BELGA ÉTAIT D'ACCORD POUR CETTE FÊTE DANS SON LABO ! IL ÉTAIT FOU FURIEUX QUAND IL A VU LE BORDEL QU'ON A MIS ! EXPLIQUE-TOI !

Shanks se releva en grimaçant.

S: C'est faux ! J'ai dit qu'il n'avait aucune objection.

J: ET ?

S: Ben il n'avait aucune objection, puisqu'il n'était pas au courant.

J: ...

L'air crépita à nouveau, et Shanks se retrouva une fois de plus cinq mètres plus loin. Cannibal cessa de s'amuser du spectacle et intervint enfin.

C: Ca suffit Jennya. On a des problèmes plus importants pour le moment. Faut qu'on trouve un moyen de se barrer d'ici !

J: Pffff !

S: Et il n'y a pas que ça... vous avez remarqué vous aussi ?

L'orc et l'elfe acquiesèrent, leur visage ayant pris un air plus sérieux. Shanks désigna sa blessure sur le torse.

S: Elle n'a pas encore cicatrisé et ce n'est pas normal. Quand aux sorts de Jennya, ils sont beaucoup plus faible, même moi je l'ai senti. On dirait bien que nos capacités sont de beaucoup réduite ici... et ça, c'est le plus grave.
Je capte encore moins les sons et les mouvements qu'avant et...

Il ne termina pas sa phrase.
Deux orcs venaient de surgir derrière lui et avait enfoncé leurs armes dans le corps de l'humain. L'acier froid brisa les os et pourfendit les organes, les blessures étaient fatales.


S: Merde....

Il balança son coude a l'arrière, brisant le nez d'un de ses agresseurs. Mais ils firent tourner leurs armes dans la plaie, achevant l'humain qui se figea dans un sursaut, du sang s'écoulant de sa bouche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cannibal

avatar

Messages : 70
Date d'inscription : 01/05/2009
Age : 35
Race : Ork

MessageSujet: Re: {Chronique libre} C'est 2 hommes, un orc et une elfe qui ..   Dim 17 Mai - 22:44

La dépouille meurtrie de Shanks s'écroula presque au ralenti sur le sol.
Jennya et Cannibal ,surpris par cet évènement soudain ,restèrent figé , sans aucune réaction.

Les deux Orcs qui se dressaient devant eux venaient de commettre l'impensable, l'irréparable!Il venait froidement d'abattre Shanks ,le compagnon qu'ils étaient venu chercher durant ce voyage sans retour.

Cannibal, reprit par ses instincts ,serra fermement les poings, le regard empli de haine....Ses dents grinçaient tellement la colère l'envahissait!

Dans un hurlement ,tel une bête,l'ork s'écria :


VERMINES!!!!!!! COMMENT AVEZ VOUS OSE!!!
VOUS....DEVEZ.... MOURIRRR!!

Profitant de l'inattention de Cannibal ,l'un des deux Orcs se rua sur la pauvre Jennya . Plaçant précisément sa lame sous sa gorge, il s'exclama :

Maintenant frère Ork, nous pouvons ....discuter....
Je me nomme Krom et mon ami ici présent répond au nom de Tarask!
Nous sommes en route pour Krass' Yard , la grande cité des orks.
Nous te laissons le choix de nous laisser éliminer tes faibles compagnons et de faire route a nos cotés....ou alors de périr avec eux.
Un Ork aidant une elfe et un humain est par définition un faible! et nous ne pouvons pas laisser vivre un orc faible!

Malgré la tournure que prenait les évènements Cannibal ne pu se taire plus longtemps. Des orc...des êtres vivant ....lui donnaient un ordre , le plaçant sous le joug de la menace...après avoir tué Shanks, pris en otage Jennya , la menaçant de mort....

CA SUFFIT...BOUCLES LA!
MOI! UN FAIBLE ! TU PAIERAS TES PAROLES ET TU T'EN MORDRAS LA LANGUE!!

Cannibal se calma quelque peu, mais gardant son ton grave et sec , s'exclama :

Avant de passer pour des idiots ,en plus d'être des lâches qui attaquent en traitre , écoutez moi!
Nous ne sommes pas de ce monde...le tour de magie d'un vieil ami mage nous a conduit jusqu' ici.
Et chez nous ce n'est pas un crime , ni une FAIBLESSE que de côtoyer une elfe et un humain!
Alors Kromiteux...Krominou ...ou quelque soit ton nom tu commences sérieusement à m' indisposer....en plus clair, pour ton petit cerveau ,je vais pas tarder à bouffer ...toi ou ton ami...ou ptetre les deux!
Alors passez votre chemin ou nous serons obligé d'en finir!

d'un ton moins assuré qu'auparavant , Krom répliqua:

Tes moqueries et menaces ne feront rien! j'ai le contrôle de la situation!
Je te rappelle que ton amie peut mourir dans l'instant si Tarask l'exécute.
Qu'importe l'endroit d'où vous venez , ici vous serez considéré comme des parias....aucune cité ne vous ouvrira ses portes!
De toute façon quelque soit ton choix que tu nous suives ou non , ton amie doit mourir!

Sur ces paroles Tarask gifla Jennya, qui sous l'impact recula de quelques pas.
Profitant de l'action , sous les yeux impuissant de krom, Cannibal se précipita d'un bond sur tarask, lui écrasant le crane de son poing.
Il attrapa l'orc ,par la gorge , le fixa droit dans les yeux et le jeta vers Jennya.
Deux éclairs de lumière jaillirent des mains de l'elfe et vinrent s'écraser sur le pauvre Tarask.
Le corps fumant de l'Orc s'écrasa sur le sol...devant les yeux de son ami Krom ,qui venait de perdre l'avantage de la situation.

Cannibal pointa alors fixement du doigt le seul survivant des deux orcs , meurtriers de son ami Shanks.


Tu vois Krom je t'avais prévenu...orks ou pas , nous répondons toujours aux agressions...ton ami vient d'en faire les frais.Vous nous avez sous estimé , sous prétexte qu'une elfe et un humain sont faible et que l'orc qui les accompagnes doit l'etre tout autant!
Maintenant!! c'est moi qui te laisse le choix... tu pars ou tu meures! c'est sans appelle!...une mort pour une mort...je te laisse une chance!

pourquoi?! car tu m'as laissé un indice...je dirais même la meilleure information....il existe sur ce monde , une cité Orc du nom de Krass'yard...son peuple sera peut être plus conciliant et pourra peut etre m'aider ou juste me renseigner!....à défaut de me menacer et d'agresser mes compagnons!

En contrepartie de cette information , je ne te laisse pas seulement la vie sauve ,mais je saurai informer la nation ork de cette agression! remercie moi pour ma clémence! ahaha

Cannibal reprit son sérieux

je le répète ...va -t-en !

Krom recula lentement , proférant quelques menaces de mort lors de leur prochaine rencontre,défiant Cannibal du regard jusqu'à ce qu'ils disparaissent de sa vue.

Cannibal resta droit et menaçant pendant quelques instant, laissant place au silence des lieux.
Il fallait de nouveau retrouver Shanks et faire parvenir un message au peuple Ork afin de les informer de leur venue.

(...mais pas sans avoir dévoré le corps fumant de l'ork qui gisait au sol....on porte pas ce nom pour rien Wink)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Krom Crocs d'Acier

avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 13/05/2009
Age : 30
Localisation : dans ton c..

MessageSujet: Re: {Chronique libre} C'est 2 hommes, un orc et une elfe qui ..   Lun 18 Mai - 17:56

Comme à leur habitude Tarask et Krom s'étaient rendus dans les grandes plaines afin d'y chasser, et comme à leur habitude ils s'étaient égarés.

Ils venaient de recevoir une missive informant que la capitale était envahie par des créatures étranges et que tout ork valide était convié à venir les combattre.

K : Je t'avais bien dit de tourner à droite au panneau la ville était indiquée.

T : Et depuis quand tu sais lire toi abruti *frappe Krom derrière la tête*

K : Il y avait un crâne, et là ou il y a des cranes il y a aussi des orks. Depuis quand tu as troqué ton cerveau pour une bière, abruti? *frappe Tarask derrière la tête*

De cette courte discutions s'en suivit une scène beaucoup plus longue de bagarres et insultes. Les 2 orks finirent enfin par se mettre d'accord lorsqu'ils furent interrompus par cette comptine :

"promenons nous dans les bois
pendant que les orks y sont pas
si les orks y étaient
ils nous étriper...BONNNG

D'un coup de gourdin une jeune elfe répondant au nom de Iranieth venait de périr des mains de Tarask après s'être quelque peu débattue.

A quelques pas un jeune elfe, Dräcs assista au massacre, prit de panique il se mit à courrir.

K : *bloquant Tarask avec son bras* celui là il est pour moi...attends on va rigoler.

L'elfe fut interrompu dans sa course par un caillou qui vint lui cogner juste l'arrière de la tête. Arrivé au niveau du corps étendu je lui brisais la nuque d'un bon coup de savate. Un sourire apparût sur mon visage au son du craquement.

K : T'as vu, l'elfe ça se chasse un peu comme le sanglier, ça court vite mais c'est pas très malin. Tu crois qu'on peut faire du pâté avec?

T : Je sais pas mais moman sera contente elle pourra faire des vases avec les crânes...(et oui ça existe les orks qui aime les fleurs...)

Les 2 amis se regardèrent et éclatèrent de rire.

Ils furent à nouveau interrompu par une discution bruyante. Ils n'avaient pas vu sur la scène qui se déroulaient légèrement en contrebas.

K : c'est peut-être des copains qui jouent au foot-elfe...

Nous approchions donc furtivement de la scène qui fût à notre étonnement relativement burlesque... Un ork tentait de s'interposer entre un humain et une elfe se chamaillant...

T : encore du gibier!!! décidément on a bien fait de se perdre

Sans réfléchir, les 2 orks fonçaient vers l'humain se trouvant le plus prêt et plongeait aussitôt leurs lames dans son dos.
Juste avant de s'écrouler celui ci m'envoya un coup dans la figure en se débattant.

Une longue discution s'en suivit avec l'ork présent qui marmonnait un charabia incompréhensif sur un autre monde et sur des coutumes étranges. Ayant finalement compris que ces 2 créatures étaint les amis de l'ork, j'étais pris de dégoût pour ce paria.

Un combat s'en suivi contre les 2 survivants plus vifs que nous l'avions imaginé, qui réussirent finalement à venir à bout de Tarask qui s'écroula à mes pieds.

Obligé de battre en retraite dans ce combat devenu trop inégal, je me retirais en promettant une vengeance à mes 2 adversaires.

Arrivé au niveau du panneau indiquant la capitale je ne put m'empêcher de grogner : "si tu m'avais écouté abruti...."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garath

avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 18/05/2009
Age : 29
Race : Humain

MessageSujet: Re: {Chronique libre} C'est 2 hommes, un orc et une elfe qui ..   Mar 19 Mai - 2:44

A nouveau, les plaines de Ganador s'illuminèrent.

A nouveau, un éclair fendit l'air et roussit la terre.
D'autres apparurent progressivement, crépitants dans l'air sec et frais de ce début de matinée.
Et d'un coup, l'étrange phénomène disparut, aussi soudainement qu'il était apparu.

Le silence reprit ses droits sur la plaine, seulement troublé par le doux bruit du vent.
Les secondes s'écoulèrent telles les grains du sablier, bientôt remplacées par les minutes.

Soudain, une main sortit de terre, se tendant vers le ciel.
Un vieil homme attifé comme un vagabond s'extirpa avec difficulté du sol, tout en pestant contre vents et marrées.


"Evidemment, j'aurais dû m'en douter! Ca aurait été trop simple si j'avais pu réussir à passer sans problème mais non, il fallait bien sûr que je m'incruste dans le sol au lieu d'attérir SUR le sol...
Va m'entendre l'autre abruti, à transformer mon labo en bordel... Je veux bien admettre que j'ai brulé l'autre, mais quand même... mon labo... Et faire exploser ce réactif qu'il m'avait fallu des jours et des jours à préparer!

Je ne sais pas ce qui me retiens de rentrer d'ailleurs! Je vais encore perdre un bon mois avant de tomber sur eux parce que les connaissant, ils doivent être à des plombes d'ic..."


Levant les yeux après s'être sorti de son trou, l'espèce de paysan remarqua que deux des personnes qu'il était venu rapatrier le regardaient avec des grands yeux, l'une un sort crépitant au bout des doigts et l'autre brandissant un genre de jambe sanguinolante en guise de massue.

"Ah tiens, vous êtes là vous... Quoi? Me regardez pas comme ça, vous imaginez pas le temps que j'ai pris à me souvenir de ce que j'avais balancé comme sort quand j'ai trouvé Shanks dans le labo... c'est déjà pas mal que je ne sois pas quelque part en train de me prendre pour le roi des murènes...

Bon... il est où l'autre exactement?"


"Mais mais mais... mais qu'est-ce que tu fiches sous terre exactement! Ca va pas non? On a failli te massacrer avant d'te reconnaître...

Sinon Shanks... ouais, on a eu un p'tit accrochage et..."


La magicienne narra patiemment les divers exploits accompli par le trio depuis leur arrivée en ces terres inconnues.
Ecoutant le récit de ses deux compagnons, l'énervement du vieil homme passa par la consternation avant de devenir un franc amusement.

"C'est quand même dingue ça, on vous lâche deux secondes dans un endroit inconnu, et vous parvenez déjà à massacrer les gens... vous devriez avoir honte! honte! ... Vous auriez au moins pu m'attendre avant de commencer, c'toujours pareil..."

"Ouais, ça va, t'avais quand même l'air furax quand tu nous as balancé ici... On pensait pas te revoir avant un bon moment... Et puis on n'y est pour rien. Comme d'habitude, il y en a toujours un pour venir chercher les emmerdes, chaque fois pareil..."

"Mouais, admettons... Bon, comme je comprends, ça pourrait prendre un certain temps avant que l'autre ne rapplique... On va éviter de polluer le coin plus longtemps, j'vous renvoie déjà chez moi... vous en profiterez pour ranger le bordel que vous avez mis!"

Sans attendre de réponse, le mage commença son incantation, levant les bras au ciel dans un effet des plus dramatiques, bien que complètement inutile, toute l'essence de son sort résidant dans les paroles et la concentration. Au fur et à mesure que les paroles s'égrenaient, un doute survint en lui. Le ciel restait serein, le vent ne changeait en rien, il ne sentait pas non plus ce picotement caractéristique de l'utilisation de son pouvoir. Ne s'inquiétant pas outre mesure, après tout, la nature de l'endroit pouvait affecter fortement celle du sort, il continua jusqu'au crescendo final qui aboutit sur un résultat du plus bel effet, une fleur fanée retrouva toute sa fraicheur sur un arbuste à côté de lui.

"Mais mais mais... c'est quoi ce foutoir... Où a disparu mon pouvoir! Qu'est-ce que c'est que cette terre pourrie où mes braves et honnêtes sorts servent à faire fleurir des trucs!
Attendez un peu... ... Si je n'arrive plus à lancer mes sorts ça veut dire que... qu'on est bon pour rester ici un bon moment... Fichtre, je n'avais pas prévu ça... Qu'est-ce que je vais bien pouvoir faire ici moi... enfin, nous..."


*Régénérer des choses... on dirait bien que ma magie est capricieuse sur ce monde... Il faudrait vraiment que je me trouve un laboratoire pour analyser ce phénomène... Vraiment intéressant, si si... enfin, il faudrait aussi que je cherche un moyen de rentrer, mais après avoir compris quand même...

Ah! et mon nom... je ne suis plus digne de porter ce nom, symbole de pouvoir et de prestige... hé bien... je suppose qu'il me faut temporairement revenir à autre chose...*

"Hem... bon, vu qu'on risque d'être coincé un moment, autant prendre ses aises hein? On n'a qu'à faire un peu de tourisme... c'est bien ça le tourisme. D'ailleurs, je trouve que Garath, ça sonne mieux comme nom dans ces conditions, non? On va dire que oui hein."

"Mouais, si ça peut te faire plaisir... c'pas en changeant de nom qu'on va rentrer hein..."

La situation étant une situation de crise, et le fond de l'air étant vraiment sec, le vieil homme sortit de son sac la seule chose vraiment utile à tout homme avisé, une outre de bière.

Bon... en attendant l'autre... quelqu'un en veut?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cannibal

avatar

Messages : 70
Date d'inscription : 01/05/2009
Age : 35
Race : Ork

MessageSujet: Re: {Chronique libre} C'est 2 hommes, un orc et une elfe qui ..   Jeu 21 Mai - 17:23

Cannibal accepta bien volontier la boisson que tendait Garath....que faire de mieux durant ce temps d'attente.
Etablir un campement de fortune , s'entrainer , manger....et boire!
En effet ce qui semblait être simple , comme allumer un feu, devenait maintenant compliqué dans ce monde....un mage avec le pouvoir de faire revivre les fleurs et une autre incapable de lancer une boule de feu.
De plus la nourriture venait à manquer et il fallait donc parer la faim.

Il avala quelques gorgées de bière avant de rendre l'outre à Garath et se dresser sur ses deux pieds :


Bien les amis , en attendant Shanks, il ne s'agit pas qu'on se laisse mourir de faim!
Je vais aller roder un peu dans les alentours, histoire de flairer un peu le gibier...et peut être le danger....on est jamais assez méfiant!
Grace à la bière, j'ai reprit un peu de force....(une bière => un steak:p)
De votre coté essayez de rassembler un peu de bois , même si rien n'a l'air suffisamment sec ici pour s'embraser correctement.....je compte bien sur vos pouvoirs pour solutionner le problème.
....enfin... ce qu'il en reste de vos pouvoirs.

L'orc tourna la tête de gauche à droite avant d'insister du regard sur un arbre qui se trouvait a proximité. Il s'avança sans hésiter vers une branche en particulier...longue , moyennement fine , assez robuste et flexible....Cannibal la découpa d'un seul coup de croc...puis le sourire aux lèvres ,il se retourna vers Jennya qui le regardait l'air hagard :

Quand on croque dans les os , on croque dans le bois !
Et s'il te plait donnes moi l'un de tes plus longs cheveux....sinon je l'arrache moi même comme cette branche! ahah

Sans presque même réagir aux provocations de Cannibal , l'Elfe s'exécuta sur le champ :

J: Tiens gros naz! je préfère l'arracher moi même....si t'avais approché ta bouche de ma tête, tous mes cheveux seraient tombés.

C : C'est pas toi qu'est en train de digérer Tarask...

Après avoir lié le cheveux de Jennya sur la branche qu'il avait préalablement arraché, Cannibal s'affaira à tailler quelques flèches.
Une fois son oeuvre accomplie? Cannibal s'adressa a ses deux amis non sans ironie :


Avec cet arc...hum...prestigieux...je devrais réussir a vous ramener un festin!
Je ne serai pas long , je serai revenu pour le diner...foi (ou foie Smile) de Cannibal!

Fort de ses instincts d'animal, l'Orc détala enjoué de pouvoir chasser...oubliant dans l'instant le fait qu'il serait peut être beaucoup moins aguerrit sur ce monde qu'auparavant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garath

avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 18/05/2009
Age : 29
Race : Humain

MessageSujet: Re: {Chronique libre} C'est 2 hommes, un orc et une elfe qui ..   Jeu 21 Mai - 22:35

Regardant l'orc se bricoler un arc de fortune et partir chasser l'air aussi réjouit qu'un gosse en train de grignoter une friandise, Garath ne put s'empêcher de lever les yeux au ciel en soupirant

"C'est ça, va donc nous trouver un truc à grignoter pendant qu'on se tape tout le boulot... Pffft, ramasser du bois... à la main en plus, qu'est-ce qu'il faut pas entendre quand même... Si seulement on avait pu atterrir dans une forêt, mais non, dans une stupide plaine avec trois brindilles et demie au mètre carré... Quel est l'imbécile qui nous a balancé ici...

"D'abord, tu perds tes pouvoirs, et en plus la mémoire? Je dois vraiment te rappeler pourquoi on traine dans ce coin paumé?"

"Me regarde pas comme ça, si vous n'aviez pas commencé par démonter MON laboratoire, on ne serait jamais venu ici... enfin, pas tout de suite du moins... il m'aurait fallu quelqu'un pour tester le sort de toute façon, mais c'est une autre histoire."

"Pardon?! Ca veut dire quoi ça exactement?"

"Voyons voyons... je suis certain qu'on devrait trouver des trucs à peu près secs à brûler par là, sous cet espèce de... boule feuillue qui est sûrement censée être un arbre... Bon ben, j'te laisse aménager un peu hein, je r'viens."

Se dépêchant de se diriger vers l'espèce de bosquet aperçu au loin sous la pluie d'insultes diverses et variées qui n'avaient en temps normal rien à faire dans le vocabulaire d'une jeune elfe qui se respecte, Garath finit par se retrouver assez rapidement hors de portée de voix, et put profiter du reste du temps de trajet pour réfléchir à la situation.

*Bon... soyons rationnel, sans ma magie, je ne suis guère plus qu'un vieil ours décrépit fortement porté sur la boisson avec tout de même, restons honnête et modeste, une intelligence hors du commun et un bagout certain, quoi que le dernier point ne soit pas toujours à mon avantage...

On dirait néanmoins qu'à défaut de griller les gens d'une pensée fugace, il me reste comme une étincelle de quelque chose sur ce monde... mais je me vois mal me faire fleuriste pour le reste de mon existence... surtout que personne n'a l'air d'aimer les fleurs vu l'accueil du coin... Je me demande bien si je pourrais agir sur autre chose que les plantes... c'est à creuser tiens... D'ailleurs, à propos de creuser, j'ai la dalle moi, j'espère qu'il ramènera un truc plutôt conséquent...*

Tout en ruminant ses pensées plus ou moins sombres et décousues, Garath farfouillait dans les hautes herbes, cherchant à dénicher quelques branches de bois suffisamment mort et sec pour cuire un repas acceptable, tout en remerciant le ciel que le temps soit resté apparemment sec les jours ayant précédé leur venue.

Un bon quart d'heure plus tard, un fagot d'une taille respectable était constitué et prêt à être transporté.


"Parfait! Plus qu'à balancer ça là-bas et on pourra s'amuser un peu!"

Se concentrant un court instant, l'ancien sorcier se rendit compte de l'inutilité de ses efforts et un vague sentiment de désespoir s'afficha sur son visage.

"Fichtre! J'avais oublié ce détail... je dois trimballer tout ça à pied maintenant... Il a intérêt à nous ramener quelque chose d'intéressant à dévorer le grand chasseur gris, parce que sinon c'est lui que je fais rôtir pour m'avoir fait porter tout ce brol..."

Le retour fut long et difficile, chaque pas demandant un grand effort au vieil homme, obligé de tirer derrière lui un fardeau qu'il n'aurait même pas imaginé avoir à transporter quelques jours auparavant. La sueur coulait de son front et plusieurs pauses lui furent nécessaires avant d'atteindre leur lieu de campement, passablement épuisé et surtout, extrêmement assoiffé. Aussi sûrement qu'un végétarien mort de faim depuis des semaines se jetterait sur la première dinde rôtie qu'il croiserait, le vieil homme se saisit de son paquetage, et plus particulièrement d'une outre, et but longuement au goulot de celle-ci avant de se laisser tomber sur le sol, l'air beaucoup plus en forme qu'auparavant.

"Pffouu, ça va mieux là... Si j'avais su que ça me prendrait tant de temps, je l'aurais prise avec celle-là. Faudra qu'on pense à trouver une taverne d'ailleurs, histoire de faire des réserves... Bon, j'ai fait ma part du boulot hein, j'te laisse t'amuser avec le feu, t'as toujours bien aimé ça, moi c'est plus mon rayon apparemment. Et tâche de pas tout bruler trop vite, attend qu'il revienne avec son truc à cuire, quoi qu'il nous ramène..."

Laissant Jennya aux prises avec ses flammes... ou plutôt ses étincelles, Garath s'allongea dans l'herbe et commença à méditer sur la nature et les applications possible de ce qu'était devenu son pouvoir durant au moins... 10 bonnes minutes avant de commencer à ronfler joyeusement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shanks

avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 01/05/2009
Localisation : T'aimerais le savoir hein ?

MessageSujet: Re: {Chronique libre} C'est 2 hommes, un orc et une elfe qui ..   Sam 23 Mai - 21:08

Les plaines de Ganador, encore et toujours. Un humain fend les hautes herbes en courant, de la sueur perlant sur son front. D'un geste, il écarte une mèche de ses cheveux blancs collée à sa joue.

- Arf ! Quelle chaleur !
C'est quoi ce foutu pays !
Crever comme ça... par des nazes pareils... JE VEUX RETOURNER SUR FANTASIA !

Toujours en pleine course, pensant à de multiples sévices et vengeance qu'il pourra infliger, son attention est attiré par des bruits de combat. Un peu plus, deux inconnus semblent se livrer un combat à mort. Un Orc et un Sauur d'après les odeurs que le vent lui porte.

- Haaaaa ! De l'action ! J'ai besoin de me défouler !

Ses mains se déplacent machinalement vers ses hanches, mais ne se referment que sur du vide.

- Et merde ! Canni n'a pas eu le temps de me filer mes armes...
Ha oui, il m'a dit aussi d'être "gentil" avec les orcs... Boooooooon !

Malgré la fatigue, Shanks accélère son pas de course et prend de plus en plus de vitesse. En un instant, il arrive au niveau du Sauur entrain d'incanter un sort.

- Foutue magie... HEP TOI !

A l'appel inattendu, le prêtre se retourne.
Le bras du guerrier se tend horizontalement et son cubitus vient se placer au niveau de la gorge de son adversaire.
Avec un tel élan, le résultat est sans appel.
Sous la peau froide et écailleuse, Shanks sent le larynx et la trachée s'écraser, et quelques cervicales se briser. Sous le choc, le corps du Sauur s'élève légèrement et bascule en arrière, jusqu'à ce que l'humain rabatte violemment son bras vers le bas afin de faire percuter le crane sur le sol, dans un craquement sinistre. La gravité reprennant son droit, le tronc et les pieds qui se trouvaient en l'air viennent rejoindre le reste sur la terre, dont il ne se relevera pas.

Sans pour autant s'arrêter dans sa course pour rejoindre ses camarades, Shanks fait un petit signe de la main à l'orc avec un sourire légèrement narquois.


- De rien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garath

avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 18/05/2009
Age : 29
Race : Humain

MessageSujet: Re: {Chronique libre} C'est 2 hommes, un orc et une elfe qui ..   Sam 23 Mai - 22:20

"REGENERATION !!"

Toujours affairée à la préparation d'un feu de camp, Jennya fut passablement troublée par le réveil subit de Garath, qui dormait pourtant à poings fermés depuis pratiquement une heure.

"Nan mais ça va pas dans ta tête? Ca te prends souvent de gueuler en te réveillant en sursaut?"

"Je ne dormais pas, je méditais profondément sur des sujets hautement importants, entre autre le repas de ce soir que je ne vois toujours pas cuit... ni présent d'ailleurs. Mais laissons les choses sérieuses de côté un moment, il y a quelques petites expériences triviales que je voudrais tester...

Je vais faire un tour, il me faut un sujet d'expérience et, vu que personne ne veut jamais l'être quand je demande sur Fantasia, je suppose que la réponse ne doit pas avoir changée maintenant qu'on est en rase campagne...

Je sais pas pour combien de temps j'en aurais donc... attendez moi pour manger surtout, je serais de retour avant la tombée de la nuit.


"Ayant repéré lors de sa collecte d'éléments combustibles un groupe de voyageurs semblant discuter d'un sujet fort animé, Garath tenta de se remémorer l'endroit approximatif puis se mit en route. Ses yeux perçants-mais-plus-tant-que-ça-quand-même ne tardèrent pas à repérer sa cible, un genre d'elfe, mais en noir comme s'il avait dormi dans du charbon, et un orc qui animaient leur discussion à grands coups d'arguments... frappants.

L'orc, probablement une brute sans coeur, ne tarda pas à prendre le dessus sur l'elfe et laissa celui-ci sur le carreau, la tête enfoncée dans la mousse et le trèfle, mettant fin à la discussion d'une pique cinglante avant de reprendre son chemin en direction de Krass'Yard."

*Parfait parfait, juste ce qu'il me fallait, un bon sujet de test coopératif et agonisant. Rien de tel pour expérimenter en paix sans entendre continuellement des cris de protestation... Bon, il y a évidemment des râles de douleur mais je suppose que ça ne doit pas être gênant... Enfin... Je suppose, j'ai pas vraiment l'habitude de les voir agoniser après une boule de feu dans le nez... Bah, au pire je l'assomme s'il fait trop de bruit.*

[i]S'approchant à pas prudents, l'orc était toujours à portée de vue, et il brûlait peut-être d'une envie de furieuse de débattre, il s'agenouilla aux côté de l'elfe qui, la nature fait bien les choses, n'était plus en état de faire quoi que ce soit vu la bosse qu'il avait sur le crâne.


*Bon... alors... raisonnons logiquement. Si j'ai réussi à faire fleurir cette fichue fleur au lieu d'ouvrir un portail, c'est que mes pouvoirs ont totalement changé de nature... Je me demande pourquoi d'ailleurs... Bah, un problème à la fois, où j'en étais moi... ah oui, faire fleurir une fleur fanée... en d'autre termes, la régénérer... Je serais donc devenu capable de faire rajeunir un sujet, pour le placer dans un état précédant ses blessures... intéressant. Ou peut-être ai-je simplement acquis le don d'activer les matières vivantes afin d'accélérer leur guérison...

Enfin, trêve de palabres, il est temps de tester ma théorie! Si j'ai raison, en focalisant mon pouvoir de la même façon qu'auparavant, il devrait se matérialiser sous une forme non destructrice et bienfaisante... Voyons voir ça.*

Plaçant l'elfe noir sur le dos, bras en croix, le vieil homme se mit debout derrière lui et commença à psalmodier. Une lueur étrange apparut petit à petit entre ses mains, s'étendant telle une amibe vers le corps inanimé du guerrier. Celui-ci frémit, comme investi d'une énergie nouvelle et, brusquement, ouvrit les yeux. Ses bras se serrèrent contre sa poitrine, tandis que ses jambes se replièrent contre son ventre. Au même instant, un cri d'agonie déchira l'air puis... plus rien.

Observant le corps mort de son patient, Garath ne put qu'être fier de ses progrès. Effectivement, toutes les blessures visibles avaient été totalement résorbées et l'elfe arborait un visage exempt d'ecchymoses, quoique tordu par la douleur. Le fait que l'opération de guérison ait tué son sujet test n'apparut que quelques instants plus tard aux yeux du vieil homme.


*Mmh, il semblerait que ce ne soit pas exactement un pouvoir affectant le temps et l'espace... On dirait plus une sorte de régénération du corps. Par contre, il semble que ce soit fort douloureux comme opération, et qu'une victime ... qu'un patient trop faible ne soit pas en mesure d'y survivre. Il faudra que je pense à améliorer ce sort. Décidément, ce nouveau monde est plein de joyeuses surprises, moi qui n'avait plus de sujet d'étude réellement intéressant depuis des lustres, en voici un qui me tombe dans les bras! Il faut croire que les fêtes de Shanks ont du bon parfois.*

"Mon ami, bien que vous ne soyez plus en état de m'entendre, je tiens à vous remercier de tout mon coeur. Votre aimable sacrifice a permis à ma science de faire une grande avancée aujourd'hui et ça, ce n'est pas quelque chose dont vous ne pouvez pas être fier! Enfin, je me comprends..."

Fort content de sa journée, bien que désormais encore plus affamé et assoiffé qu'auparavant, Garath s'en retourna vers le camp en espérant que ses deux compagnons avaient fini par dénicher de quoi faire un repas correct.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shanks

avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 01/05/2009
Localisation : T'aimerais le savoir hein ?

MessageSujet: Re: {Chronique libre} C'est 2 hommes, un orc et une elfe qui ..   Lun 25 Mai - 18:30

- Non mais attends gars, je voulais juste t'aider moi ! Pas la peine de t'énerv...

L'arme de l'orc s'abattit sans la moindre hésitation. Mais Shanks fut plus rapide et fit un bond en arrière, évitant la lame de quelques centimètres qui se planta dans le sol dans un bruit sec. Il fit trois nouveaux pas en arrière et de nouveau mis ses mains en évidence, dans un grognement, chuchotant :

- Ca Canni, ça te coutera cher....

Puis à l'attention de Brutork, cherchant son calme mais parvenant difficilement à garder le son de sa voix neutre :

- Nan mais calme-toi je te dis, je suis pas là en ennemi, je...

L'orc retira son arme du sol et fonça à nouveau.
L'humain s'apprêta de nouveau à reculer lors de l'assaut, mais l'orc accéléra subitement et pris le guerrier à la chevelure blanche par surprise. L'acier tranchant et mortelle fonça droit vers le visage de Shanks, qui n'avait aucune arme pour parer.
En pur reflexe, il balança la paume de sa main sur le fil de la lame, coupant ainsi l'élan et la puissance du coup, évitant ainsi de se faire décapiter au prix de quelques centimètres de chair et d'un os partiellement fêlé.

Toute trace d'expression disparut du visage de l'homme aveugle.
Puis un sourire carnassier apparut lentement. Il referma ses doigts pour emprisonner l'arme de l'orc toujours figée dans sa main, la maintenant prisonnière.
Son autre poing se referma, et s'arma.
Sans laisser à Brutork le temps de faire quoi que ce soit, il lui propulsa un formidable uppercut au menton qui jeta l'orc à terre.

Shanks secoua sa main ensanglanté machinalement, mais la coupure était telle que le sang continuait de couler à flot.
Il s'avança lentement, le visage de nouveau redevenu inexpressif. Mais l'aura qu'il dégageait était meutrière. Il se pencha vers son adversaire :


- J'ai promis à un de mes compagnons de ne pas trop faire de vague pour le moment, mais si tu m y pousses, je te tuerai sans hésiter !

Et sans ajouter un mot, il disparait...dans un nuage de fumée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cannibal

avatar

Messages : 70
Date d'inscription : 01/05/2009
Age : 35
Race : Ork

MessageSujet: Re: {Chronique libre} C'est 2 hommes, un orc et une elfe qui ..   Mer 27 Mai - 2:56

Après quelques kilomètres en direction du nord-est Cannibal ne voyait toujours pas le bout de l'interminable plaine, jonchée majoritairement de hautes herbes en cette saison....
Autre soucis , notre chasseur d'élite munit de son incroyable brindille chevelue (autrement dit son Splendide Arc de fortune composé d'une solide branche flexible et d'un cheveux elfique de Jennya) se promenait toujours bredouille , ce qui n'arrangeait en aucun cas les affaires de ses compagnons, ni celles de son estomac qui criait déjà famine.
Seuls quelques insectes ayant malencontreusement rencontré notre Orc en chemin , avaient servit d'amuse-gueule en attendant de trouver meilleure proie... plus conséquente en tout cas.

Son seul point de mire à l'horizon , un grand arbre, qu'il commençait à distinguer au fur et à mesure de sa progression.
D'ici , on pouvait voir un arbre de stature importante , étrangement feuillu , seulement d'un seul coté.
En effet son énorme tronc était fendu de la cime au centre...amputé de tout un coté par la foudre.
Une forme qui ressemblait à un oiseau, dont les ailes semblaient de belle envergure, tournoyait en cercle au dessus de son sommet.
Cannibal avançait d'un pas assuré, quand tout d'un coup un animal qu'il n'avait jamais vu sur son monde, vint à lui foncer dessus...belle aubaine , que cette espèce porcine étrange.
L' ork sortit son arc , une flèche et mit l'animal en joug.

*....trop facile...un animal ne fonce pas de son plein grès vers son prédateur*

Alors qu'il visait toujours l'espèce de sanglier, Cannibal prit par surprise, leva subitement la tête....tirant tellement fort sur sa flèche qu'il en cassa le cheveux de Jennya, rendant son arc inutilisable avant même d'avoir pu l'essayer.
L'oiseau de taille correcte qu'il apercevait au loin au sommet de l'arbre n'était autre qu'un rapace aux longues ailes , aux serres acérés , munit d'un bec qui aurait pu casser le crâne de l'orc en un seul coup.
Mécontent que Cannibal ne prenne sa proie pour cible ,l'oiseau piqua subitement dans sa direction.


Ehh merdee!!Dégage charognard! ... Je voulais le cochon! Bah tant pis!!
Viens là mon gros poulet que je te casse le bec!

Cannibal jeta son arc tout pourrit au sol, prenant soin de garder en main la flèche qu'il ne pourrait plus décocher.
L'animal fonçait à vive allure sur l'ork en poussant des cries stridents ,le bec ouvert et toutes serres devant!
Attendant le dernier moment Cannibal se baissa agilement en attrapant la patte de l'animal au passage , puis il le fracassa violemment au sol.
Sans attendre un seul instant , sans aucune hésitation , il transperça précisément la tête de l'animal à l'aide de la flèche , jusqu'à la planter dans le sol
La tête piquée au sol , le corps de l'animal continuait à s'agiter nerveusement , pendant que Cannibal reprenait ses esprits.
Une fois le rapace mort , il le traina jusqu'au gros arbre , puis il le lâcha avant de s'assoir contre l'énorme tronc.


Alors gros poulet , je t'avais dit que je te plumerais! fallait pas faire fuir le cochon!
C'est agressif et ça vaut rien... Mais c'est quoi ce monde!
Pis t'as pas eu de chance , on dirait que je retrouve mes talents de guerrier...des réflexes, de l'agilité , de la précision...très bien.

Bon ton arbre fera un bel observatoire ....au moins je serai pas venu jusqu'ici pour presque rien...un gros poulet...pour trois , peut être quatre.
...mais je mange pour quatre! t'es tout ridicule!
A défaut d'avoir réussi ma chasse , je pourrai au moins observer les alentours afin d'éclairer notre futur chemin !

Cannibal se leva et commença l'escalade de l'arbre.
Arrivé à mi-hauteur , de légers piaillements se firent entendre...un nid posé sur une branche surplombait la tête de l'orc.
Il s'empressa d'y accéder et d'observer ce qu'y s'y trouvait.
Trois oeufs étaient encore intacts ...seul un petit se débattait dans le nid.
Cannibal observa le cadavre du volatile au sol , puis regarda de nouveau dans le nid :


Ah bah je crois que je viens de tuer maman!
Je vais pas vous laisser là tout seul ici....autant que je vous passe sur le feu avec votre mère ...une famille ça reste unie!
et toi t'es vivant , vient là , comme tes frères , même tarifs...unie la famille j'ai dit !

Cannibal dévora l'oisillon d'un seul coup de croc , prenant soin de recracher le bec.
Après avoir emporté les oeufs , il continua habilement son ascension.
Perché sur la plus haute branche pouvant encore supporter son poids , l'orc observa le paysage qui s'offrait a lui.
Derrière lui , la plaine à perte de vue en direction du sud et de l'ouest.
A l'est , une grande foret verdoyante et touffue s'étendait sur une telle surface que s'en était presque surréaliste.
Au nord , la brume cendrée voilait le paysage, laissant entrevoir la forme de massifs rocheux....c'était certainement par là que se trouvait Krass'yard , la cité Ork érigé au pied des volcans sur le plateau de ork'nroth .
Après avoir suffisamment observé les reliefs du terrain et calculé le meilleur itinéraire possible, l'ork descendit de son perchoir.
Sans oublier le cadavre du rapace, Cannibal rebroussa chemin vers le campement de ses amis, trainant derrière lui son maigre butin.

Tout en marchant à vive allure , Cannibal pensait a ses préoccupations futures :


*pfff j'ai faim , mon estomac sonne le creux....J'espère que Jennya a trouver comment allumer un feu...déjà que les cheveux d'elfes , c'est de la merde.
...pff j'ai faim....j'espère que Garath a trouvé du bois sec....
pfff j'ai soif , j'espère qu'il a pas bu toute la bière...
pff j'espère que je vais trouver une autre proie sur le chemin du retour.
Et shanks j'espère qu'il est revenu j'ai pas envi d'attendre pour manger ...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jennya

avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 06/05/2009

MessageSujet: Re: {Chronique libre} C'est 2 hommes, un orc et une elfe qui ..   Mer 27 Mai - 23:04

-J’EN AI MARRE !

Jennya, dégoûtée, tentait pour la centième fois de produire du feu avec son ancien sort. Ses compagnons et elle en avaient bien besoin en ce moment. Tous ses sorts étaient devenus totalement inutiles dans ce nouveau monde. Elle se sentait tellement plus faible que seules quelques étincelles jaillissaient, et elles ne déclenchaient aucune flamme susceptible d’être utilisée … Rien de très impressionnant. Jennya désespérait

-C’est une BLAGUE ? Y’a quelques jours seulement je cramais la tête de Shanks pendant qu’il dormait! Je veux retourner chez moi! J’ai faiiiiiiiiiiiiiiiiim!

L’elfe se mit à bouder mais, lorsqu’elle vu que cela ne réglait pas le problème et n’aidait en rien son estomac, elle se remit au travail. Elle essaya même de supplier le feu d’apparaître par « magie »… mais celui-ci ne vint jamais.

Jennya était bien la seule qui n’avait pas bougé de leur emplacement d’origine. Elle réalisa en fait qu’elle était toute seule. Regrettant de devoir faire cela, elle dut se résoudre à utiliser les bonnes vielles méthodes « barbares » vraiment indignes d’une magicienne.
Elle s’éloigna légèrement du campement pour ne pas être vue, ramassa un peu de bois et frictionna rapidement celui-ci. Au bout de quelques minutes, elle réussi à produire … enfin ! Du feu ! Qui prit de l’ampleur lorsqu’elle rajouta plus de bois.


-CANNI ! GARATH !

Jennya bondissait de joie comme une gamine, cherchant du regard ses compagnons, lorsqu’un nain surgit de nulle part derrière elle. Pensant Jennya seule, il en profita pour l’attaquer en la projetant sur les flammes récemment allumées, qu’elle éteignit en tombant dessus. Sursautant, Jennya prit peur et, avec panique, lança inconsciemment un sort assez puissant sur cet inconnu répondant au nom de Todin. Il fut alors projeté à plusieurs dizaines de mètres.

*Je sais faire ça MOI ?!!!*

Elle ne réalisa pas tout de suite mais elle avait poussé un cri assez perçant, un mélange de douleur et d’affolement qui attira rapidement son ami Garath.

-Mais Jennya c’est quoi encore ton problème …

Lorsqu’ il arriva il vit Jennya au sol, entourée de fumée, tout ce qui restait de tout ses efforts.

- On ne peut pas te laisser seule 5 minutes.

A peine avait-il aidé la jeune elfe à se relever que Todin se remit à les attaquer. Garath, en vieil habitué des bagarres de tavernes, fit sans tarder un vil croche pied au nain. Celui-ci, réalisant qu’il n’était pas de taille contre ce prêtre et cette magicienne, s’enfuit.

Jennya, vexée et troublée, surtout par rapport à son feu, envoya tout naturellement un sort qui réussi à atteindre le nain. Celui-ci tomba sur le coup et ne put se relever tout de suite.


- Tsaaa ca t’apprendra à toucher à mon feu !

*Oh ? Je ne comprends pas… Ma magie est en relation avec mes émotions ?… hum… il faudra que j’étudie cela plus en détail *

Perplexe, elle ne vit pas immédiatement le nain se relever, tentant de s’enfuir face à l’attaque de Garath.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cannibal

avatar

Messages : 70
Date d'inscription : 01/05/2009
Age : 35
Race : Ork

MessageSujet: Re: {Chronique libre} C'est 2 hommes, un orc et une elfe qui ..   Sam 30 Mai - 4:06

Cependant , Todin , notre fameux nain, n'eut pas le temps de courir bien loin.
Après avoir traversé quelques fourrés , dévalé quelques talus ,sa course se termina non loin de ses précédentes échauffourées, au pied d'un ork très affamé.
En effet Cannibal ,toujours en quête d'un peu plus de nourriture, tenait devant lui la proie idéale
A ses yeux , les contours du nain prenaient déjà l'allure d'un gros gigot.
Sans connaitre les intentions de Cannibal , le nain tenta quand même sa chance :


Sieur Ork ! Je m'appelle Todin et je suis mineur , je suis pas un vaux rien, j'approchais juste d'un campement afin d'y trouver un peu de compagnie pour passer la nuit et je me suis retrouvé en partie grillé par une mage elfe , mis au sol par un drôle de prêtre humain....des fous!...je te tuerais tout ca à coup de pioche...si tu m'aides , à deux on devrait....

Cannibal ne le laissa pas finir sa phrase et lui fit signe de se taire.
Le sourire aux lèvres il rétorqua :


eh hop! stop!....to...todin...c'est bien ca ton nom?
*...c'est pas un nom ca...*
Alors écoute le nain!
le prêtre fou , la mage elfe... ils attendent un ami...un humain un peu dingue aussi...et surtout ils attendent le diner ...rapporté par un ork me ressemblant fortement, qui s'appelle Cannibal et qui ne porte pas ce nom parce qu'il mange des légumes!
Et vu que t'es djà à moitié cuit , t'es consommable sur place.

Cannibal se rua sur le pauvre nain ,qui déjà bien affaiblit se figea sur place, ne sachant plus que faire....courir ne servirait à rien...se défendre , il n'en avait plus la force....Todin comprit vite qu'il ne s'en sortirait pas vivant.
Avant même qu'il ne puisse réagir , cannibal lui encastra son poing en pleine bouche , le projetant au sol aussi lourdement qu'une pierre.
Le nain ne bougea même pas quand Cannibal vint lui briser la nuque comme on exécute un vulguère lapin.

Fier de sa trouvaille ,Cannibal se remit en route vers le campement pour rejoindre ses amis, trainant maintenant derrière lui un gros rapace et un nain bien dodu qu'il dégusterait bien goulument.
L'ork s'imaginait déjà la tête que ferait Garath et Jennya en le voyant revenir avec Todin, leur convive en fuite.


*Pff je vais me moquer...ils ont même pas réussi à tuer cette petite bête.
Au moins s'ils l'ont grillé , je suppose qu'ils ont quand même réussi à allumer le feu.*

Plus que quelques pas et Cannibal pourrait enfin se reposer un peu, manger et boire ,avant de reprendre dès le lendemain, la route vers Krass'yard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garath

avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 18/05/2009
Age : 29
Race : Humain

MessageSujet: Re: {Chronique libre} C'est 2 hommes, un orc et une elfe qui ..   Sam 30 Mai - 22:31

Alors que Jennya, ayant retrouvé le fil conducteur de sa magie, réanimait joyeusement son feu à l'aide de celle-ci, Garath vit arriver l'orc qui trainait un oiseau étrange qui prenait déjà des airs de poularde rôtie aux yeux du vieux vagabond et ce qui semblait être le nain roussit de tout à l'heure.

*Oh! Parfait parfait, il a réussi à le rattraper, je vais avoir un nouveau sujet de test sous la main... Enfin... après le repas.*

L'orc se rendant compte que ses compagnons l'avaient vu revenir, agita d'un geste ample la volaille au dessus de sa tête et se mit à courir pour les rejoindre, un sourire moqueur sur le visage.

"Hé ben alors, on se fait vieux et on n'est plus capable de s'occuper des nabots à pioche maitenant? Z'avez eu de la chance que je passe par là, on aurait été un peu court pour le souper sinon..."

"Pour le souper? comment ça pour le souper? Tu comptes manger ce... truc? Me dit pas que tu l'as déjà tué? Comment veux-tu que je fasse des une quelconque expérience sur un tas de viande froide? Je ne suis pas un nécromancien!"

"Ca va hein, on ne joue pas avec ma nourriture! Et en plus d'avoir faim, j'ai soif, j'espère que tu n'as pas déjà vidé la bière vieil ivrogne..."

"Hein? Moi? Ivrogne? Seulement les mauvais jours... et puis elle doit être rangée quelque part la bas, près du bois.

L'orc laissa le volatile aux bons soins de ses amis, après tout c'était leur repas à eux, mais traina le nain derrière lui jusqu'à l'outre de bière, dont il s'empara avant de se laisser tomber sur le sol tout en buvant. Jennya s'amusant avec son feu et ne paraissant pas faire mine de s'approcher du corps mort, Garath se résigna à plumer et vider la bête lui-même...

Piochant dans ses poches quelques bourses aux odeurs épicées, il en écarta celles dont il ne se rappelait plus le contenu, puis tria les autres afin de sélectionner le meilleur assaisonnement pour son repas. Après quelques instants de réflexion, il finit par retirer encore une sorte d'herbe, dont il venait de se rapeller les effets délétères sur le corps humain.


"Parfait! Plus qu'à cuire ce machin et on pourra enfin grignoter un bout... Pas trop tôt, quelques de plus et je me bouffais un bras..."

"On le cuit si tu veux, mais on ne mange pas avant que Shanks soit là! On sera partit pour se r'trouver autre chose à manger à ce moment là sinon."

"Pfft... S'il voulait manger, il n'avait qu'à pas se faire tuer..."

Voyant Cannibal qui s'apprêtait à gober un oeuf, sans doute un de ceux du rapace mort, Garath lui sauta dessus.

"Hé là! Pas de blague, J'suis certain que tu t'es déjà bouffé un truc sur le chemin, passe moi ça, on va les cuire histoire d'avoir un truc avant que l'autre grand voyageur ne daigne débarquer."

Peu de créatures tiennent autant à leur nourriture qu'un orc affamé, mais très peu de créatures sont aussi acharnées qu'un Garath affamé... et puis l'orc n'aimait pas tellement les oeufs après tout. Sans la coquille, il n'y avait rien d'intéressant à grignoter, et avec ça collait aux dents comme pas possible. Cannibal laissa donc son ami emporter les dits oeufs sans trop de débat, il avait encore son nain et la bière. Un moment de cuisson plus tard, le vieil homme put enfin se caler un brin l'estomac en attendant le retour de leur dernier compagnon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shanks

avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 01/05/2009
Localisation : T'aimerais le savoir hein ?

MessageSujet: Re: {Chronique libre} C'est 2 hommes, un orc et une elfe qui ..   Ven 5 Juin - 20:55

Un peu plus tard, alors que le volatile était en train de rôtir lentement à la broche en dégagent une douce odeur de viande grillée, une bruit sourd, semblable au grognement d'une bête féroce qui s'apprête à charger retentit :

J: J'ai dit NON ! On attends Shanks !

C: Mais c'est pas ma faute si mon estomac gargouille...

G: Ha c'est le tien ?! J'aurais juré que c'était le mien...

S: Même pas un petit morceau ?

J : NON ! J'ai dit qu'on atten...

L'elfe tourna la tête. Une légère fumée terminait de s'évaporer dans la nuit et Shanks se tenait accroupi, les bras enserrant ses genoux, en souriant de toutes ses dents à dix centimètres du visage de Jennya.

S: Salut !

Jennya lui balança un coup de boule dans le nez.

J: Imbécile ! Qu'est ce que tu foutais ?! ça fait trois plombes qu'on t'attends !!! CANNI ! Lâche cette cuisse tout de suite !!

C: Mais Shanks est là maintenant, on peut manger ! J'AI FAIM !

J: TU ATTENDS ! SHANKS J'EN AI PAS FINI AVEC TOI ET ...

S: Hey Belga ! Jennya m'a écrit que tu arrivais a faire pousser des fleurs *rire contenu*, tu pourrais refaire la même chose avec ces feuilles a moitié sèche ?

G: Je peux toujours essayer ...

J: TU M'ECOUT...

S: Super ! ça marche ! Y'en a tout un parterre ! T'as du bien t'entrainer pendant que j'étais pas là...

G: Quelques expériences.... Hey mais cette odeur....

S: Héhéhé parfait, j'ai de quoi tenir au moins dix ans avec tout ça ! Plus qu'à les faire sécher et...

G: TU TE SERS DE MOI COMME ENGRAIS POUR TES FOUTUS CLOPES ?

C: J'AI FAIM BORDEL !

J: SHANKS ! JE...

S: Mais non... Mais non... En route ! Faut pas traîner, on aurait déjà dû arriver en ville. Il me semblait que tu voulais faire vite, Canni.

C, J & G: MAIS C'EST A CAUSE DE TOI QUE...

S: Ha je vois ! Déjà fatigués ? Vous êtes vraiment pas endurants. On y arrivera jamais à ce rythme là ! On à qu'à faire une pause de deux minutes si vous voulez et... pourquoi vous ramassez tous une branche comme ça ? Vous allez vous entrainer ? Dans ce cas j'ai un nouveau truc à vous montrer parce que vous voyez, je passe pas mon temps à glander comme vous, moi, et...

Un coyote hurla au loin. Mais son cri fut couvert par d'autres hurlements encore plus horribles...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sliesch Dzij

avatar

Messages : 73
Date d'inscription : 11/04/2009
Race : Saaur

MessageSujet: Re: {Chronique libre} C'est 2 hommes, un orc et une elfe qui ..   Sam 6 Juin - 17:33

Zhingho était parvenu à rattraper le groupe assez vite. Il entama la conversation avec l'ork qu'il avait vu sur la grande place: Cannibal. Un guerrier musclé et un regard vif, il semblait posséder une certaine compétence au combat. Zhingho avait même eu vent de leur rencontre avec les orks Tarask et Krom. Ceux ci les avait attaqué et s'était vu mis en déroute, un mort et un blessé. Bien qu'il comprenait les points de vues de chaque camp il trouvait que les orks étaient bien trop impulsif de nos jours.
Le shaman remarqua aussi la présence de ce qui lui semblait être un mage humain et d'une magicienne elfe. Il remarqua enfin une dernière personne qui semblait avoir essuyé plusieurs coups. Apparemment il y avait dû avoir quelques dissensions au sein du groupe, mais rien de fâcheux vu que tout semblait régler.
Zhingho écouta Cannibal:



Zingho, tu sembles être la personne qu'il nous fallait , en tant que chef,tu pourras nous renseigner sur les différentes contrées ,cultures et coutumes des différents peuples...évidement celles de orks en priorité.
Toutefois discutons en marchant . Mes amis et moi avons hâte de découvrir Krass'Yard et d'y trouver repos.
Si tu le souhaites nous pourrons te raconter nos vies sur notre ancien monde , nos combats , nos voyages , nos compétences et points forts.

... Cannibal fit rapidement les présentations et donna des points intéressants sur les caractéristiques de chacun des membres du groupe. Puis finit par se présenter lui même et conclua ...

Que voudrais tu savoir d'autre, Frère Ork?! et racontes nous ce que tu sais , nous sommes curieux et avides de connaissances!

Le shaman esquissa un sourire. C'était sûr que si un guerrier était venu il aurait eu moins de connaissances à partager, quoique. Mais en tant que chef, on pouvait facilement faire mieux, surtout au vu des réactions du peuple ork. Zhingho se décida à répondre:

- Je ne sais pas si je pourrais vous aider en ma qualité de chef intérimaire, mais vous vous apercevrez de tout cela bien assez tôt. Je pense que le mieux est de commencer par vous parler de ce monde. Les terres de Whauk.

Elles sont formées en deux continents séparer par un fleuve et reliés par des ponts. Au centre se dresse une île portant une unique tour, inhabité selon certains, mais étrange en tout les cas. Sur le continent Ouest vivent 3 peuples, les nains, les elfes et les saaurs, quand à notre continent, celui de l'Est, il y a nous, les humains et les elfes noirs.
6 races pour 6 éléments, ainsi que le décidèrent les Esprits Originel qui façonnèrent le monde. Chacun créa une race à son image, nous sommes celle que Fargas, Esprit du feu, à choisi de créer. Nous sommes libres vis à vis des Esprits mais il n'en est pas moins qu'ils régissent le monde de par leur puissance. Ici chacun est influencé au niveau de la magie notamment.

Chaque personne née avec une affinité pour un élément, et sur ce monde, cette affinité décide du type de magie que l'on peut employer. Je suis pour ma part un shaman affilié à Granos, Esprit de la Terre.

Il ya peu une voix, appelé le septième esprit, annonça la fin du règne des Esprits Originels, et combattit les 6 guides, les hommes et femmes les plus puissants de chaque race en résumé. La bataille eut des effets que nous en connaissons pas encore, nous nous sommes réveillés il y a peut, dans les plaines des Ganador. Tout comme vous il me semble. Notre cité, Krass'Yard était envahit de monstres, certainement créer par les déflagrations magique de la Grande bataille. Pour l'instant il est temps de reconstruire notre nation.

Le système ork est ne gérontocratie. C'est donc les orks les plus vieux et les plus aptes dans chaque domaine qui peuvent être élus au Conseil des Gérontes. Je suis un ancien membre de ce conseil, d'où le fait que j'assure l'intérim. Il n'y aucune objection à ce que tu te présentes un jour si tu le souhaite, mais cela ne pourra être le cas pour tes amis. Cependant vous êtes tous les bienvenus, du moins j'espère l'avoir suffisament signifié.

Il n'y a que très peu de règles dans Krass'Yard sinon ne pas attaquer d'ork sans motif valable, et si motif il y a, demander un duel de manière formel. Si un ork vous attaquait, prévenez moi rapidement et je tâcherais de régler l'affaire. Sinon évitez les détériorations de biens, sauf dans la taverne tant que vous pouvez régler les dégâts. Vous trouverez une multitude de travaux rétribué à faire en ville, notamment pour la reconstruction. Cela vous permettra d'aller à la forge ou dans d'autre échoppes, affin d'acheter armes sorts et tout matériel qui viendrait à vous manquer. L'échoppe de magie et le terrain d'entrainement ayant été détruit, c'est à la forge que vous trouverez le marchand magicien et l'entraineur. Il y a aussi une banque dont vous pourrez utilisez les services. Cette banque est géré par une communauté inter race, c'est pourquoi dans toute les villes vous disposerez d'un compte et du montant que vous y avez laissé, plus les intérêts.

Il me semble avoir donnez les points importants, mais si vous avez des doutes ou d'autres questions, je suis là. Quand à moi j'aimerais savoir si comme nous vous avez été touchez par l'affaiblissement de vos caractéristiques personnelles ? Car en ce qui concerne les habitants de Whauk, tous semblent avoir grandement perdus de leur pouvoir. J'ai du réapprendre des sorts anciennement transmis par mon maître et des guerriers autrefois plus robustes sont désormais assez faible pour que des squelettes arrivent à voler notre ville...


Zhingho sortit son herbe à bruler, le tabac avait disparu il y a longtemps, mais une nouvelle espèce s'était répandus, et personne n'avait eu le temps de la nommer avant la Grande Bataille. Cependant cet herbe possédait les mêmes caractéristiques, les effets nocifs en moins. C'est pourquoi Zhingho s'était vite épris de celle-ci. Il tira une longue bouffée sur sa pipe et soupira. Puis il sortit une outre de bière, en bus une partie et la lança à Cannibal, songeant que les voyageurs devait avoir soif. Puis il leur proposa l'herbe et attendit la réponse.

HRP/ petit copier coller de mon message dans la partie ork, pas trop le temps d'en faire un original, sorry /HRP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shanks

avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 01/05/2009
Localisation : T'aimerais le savoir hein ?

MessageSujet: Re: {Chronique libre} C'est 2 hommes, un orc et une elfe qui ..   Jeu 11 Juin - 13:26

S: Hummmmm... J'aurais peut être pas dû sceller mes sabres de suite...

Une de ces sales cigarettes à la bouche, Shanks était assis en tailleur sur le sable, à coté de l'entrée d'une des nombreuses huttes que comptait la cité de Krass'Yard. Quelques jours avant leur entrée dans la ville, Cannibal lui avait rendu ses deux sabres.

S: Et le troisième ?

C: Désolé, j'ai pu attraper que ces deux là avant que Garath nous expédie ici.

S: Hmmmmm...

L'humain avait alors déchiré les manches de sa chemise. En les découpant, il en avait fait des bandes assez longues pour les enrouler autour des poignées et fourreaux de ses armes.

J: Mais si tu accroches le tissu comme ça, tu pourras plus les dégainer ?!

S: Oui, c'est exactement l'effet recherché. Avec cet affaiblissement qui nous frappe tous, je ne serai probablement plus capable de les manier comment avant. Je dois donc reprendre mon entrainement depuis le début. Tu peux te joindre à moi si tu veux.

Toutes les couleurs disparurent subitement du visage de Jennya au souvenir de "l'entraînement", auquel elle avait d'ailleurs perdu la vie.

J: Non merci...

S: Comme tu veux, je commencerai demain.

Cela faisait maintenant une semaine qu'il s'entrainait sans relâche, ne s'accordant de répit que pour dormir. Même en ce moment, alors qu'il semblait tranquillement assis, le visage dénoué de toute expression, tout ses muscles étaient tendus à craquer, afin de les renforcer. Malgré la douleur des acides lactiques qui se répandaient dans son corps, il restait à l'affut du moindre mouvement autour de lui. Il ressentit la présence familière s'arrêtait derrière lui.

S: Tu sens ça ?

Garath croisa ses bras, rentrant les mains dans les manches amples de son habit.

G: Un nouveau-né le sentirait...

Autour des deux hommes, nombres d'orques vaquaient à leurs occupation, non sans arrêter pour leur jeter un regard hostile. Certains crachaient même par terre ou montraient par des gestes éloquents quels seraient l'avenir des hommes si jamais la situation dégénérait...

S: J'entends déjà les estomacs gargouiller. J'espère que Canni sait ce qu'il fait. Combien, d'après toi, si on devait en arriver au pire ?

G: Trois... peut être quatre, ça dépend de leur coordination et de l'endroit. Mais on serait rapidement submergé.

Shanks se releva, faisant craquer ses os, en laissant le sable dont il avait pris une poignée filer entre ses doigts.

S: Viens. Mieux vaut rejoindre les autres. Autant d'auras hostiles me foutent les nerfs en pelote. Il faut que je parle à Canni.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: {Chronique libre} C'est 2 hommes, un orc et une elfe qui ..   

Revenir en haut Aller en bas
 
{Chronique libre} C'est 2 hommes, un orc et une elfe qui ..
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La musique peut rendre les hommes libres {Hope}
» Deux hommes torses nus au soleil... trop beau pour être vrai ? (libre)
» Pages d'histoire des hommes et des femmes d'Haiti et leurs épisodes
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
World of Conquest - Les Terres de Whauk :: Archives :: Archives RP-
Sauter vers: