World of Conquest - Les Terres de Whauk

Bienvenue sur les terres de Whaukh... Bienvenue dans notre monde... Un univers où le Mystique rencontre le fantastique... Une épopée Unique...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La Première Epreuve

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Artaher Faënor



Messages : 5
Date d'inscription : 22/05/2009

MessageSujet: Re: La Première Epreuve   Ven 29 Mai - 19:06

Artaher Faënor arriva tête baisser dans la forêt, à peine il avait mis les pieds dans la forêt qu'il laissa exploser ses sentiments, les elfes des êtres pourtant si inexpressif d'habitude...

Il est temps pour vous d'apprendre la vérité... Je ne suis pas le fils d'un des conseiller mais le fils du Roi..., celui ci ne reviendra pas du front...

Ma mère qui était en ville a disparu... La Reine et le Roi ne sont plus... Mais je ne veux pas que leur mémoire s'efface. Donc je compte sur vous pour les honorer comme ils se doivent.

Donc Addax, jeune elfe, tu penses que le courage est plus important que lavie? Est ce qu'on to coeur t'a abandonné? ou Est ce le fait que tu n'as pas perdu d'être cher?

En faite je n'en ai que faire de cela... Mais un bon roi sera un roi qui aura des sujets et non un roi seul car tous ses frères et soeurs seront alors mort.

Tu veux du concret? Alors patiente encore un peu le temps que j'arrive à la cité. Ces monstres appartiennent déjà au passé pour moi,je pense déjà à l'avenir de ma race et à la reconstruire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Addax

avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 20/04/2009

MessageSujet: Re: La Première Epreuve   Ven 29 Mai - 21:13

(long) HRP// Si tu me permet de te faire quelques remarques, je n'ai pas bien compris ton RP. J'ai d'abord pensé que tu arrivais à la cité et que tu m'avais entendu lorsque j'étais désespéré, mais ensuite j'ai compris que tu entrais seulement dans la forêt. Comment aurais-entendu mes paroles alors que tu es à plusieurs jours de marche ? Et moi, suis-je sensé les avoir entendu et te répondre ? Je vais faire comme si tu étais arrivé et que l'on parle ensemble, mais détaille un peu plus le contexte la prochaine fois s'il te plait.//HRP


Addax, d'abord joyeux à l'idée que la lutte contre les monstres allait reprendre était ensuite étonné des paroles de l'homme qui arrivait.


Euh... Bonjour. Je ne sais pas où tu m'as entendu dire que le courage était plus important que la vie. Peut-être as-tu mal interpèté mes paroles. J'étais dans le désespoir de voir notre peuple devenir décadent et paresseux, et en particulier de croire qu'Ulkan Vi Satanaël tombait dans ce cercle infernal.

Je voulais sauver notre ville, que je considère comme la plus belle du monde, que l'on a mis des siècles à se construire et où les animaux sont aussi à l'aise que les elfes eux mêmes. Lendräa est remplie de monstres, et la seule façon de la libérer est de se battre. Si tu as une solution plus pacifique, j'y suis totalement ouvert, mon rôle en tant que prêtre est d'aimer, de respecter et de sauvegarder la vie sous toutes ses formes tant qu'elles soient pures.
Le seul problème est que ces monstres n'ont pas l'air très ouvert à la parlotte. Ils sont violents et mauvais, ils nous ont pris nos biens et nous attaquent lorsque l'on veut le récupérer.
Je ne connais pas leur origine, mais ils ressemblent fort à des démons et doivent être chassés de nos terres.

Je pense m'être bien expliqué au sujet de ma réaction, et j'espère que tu comprends maintenant le sens de mes paroles.
Dit Addax avec un sourire vite remplacé par une expression d'amusement sagace. Tu vois loin, et c'est très louable. Beaucoup de gens s'autodétruisent car ils ne savent pas anticiper les évènements. Tu vois d'ailleurs tellement loin que je les monstres du présent appartiennent déjà au passé pour toi !
Mais mon pauvre, quel mal terrible que de rester aveugle à ce qui est proche ! En ce moment même, des guerriers en ville se font frapper par des fragments de passé. Ils saignent et crachent le sang, se battent à longueur de journée pour lutter contre du passé les imbéciles !... Néamoins les blessures sont là... Il a l'air assez présent ton passé... Je me demande qui est l'imbécile en fin de compte...


Sur ces paroles, Addax entra en ville. Les blessures des guerriers à l'intérieur empiraient chaque jours malgré ses efforts pour les soigner. Il restait un prêtre de second rang, avec des capacités très limitées.

*C'est vraiment regrettable... Si seulement...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulkan

avatar

Messages : 157
Date d'inscription : 11/04/2009
Age : 25
Localisation : La où le vent me porte...
Race : Elfe

MessageSujet: Re: La Première Epreuve   Sam 30 Mai - 15:14

Ukan toujours entrain de combattre voyait Uyn Pekala qui souffrait beaucoup à quelques lieux de là. Il vit alors Addax faire son apparitionet lui cria avant que d'autres monstres ne lui retombe dessus.

"_Addax, occupes-toi d'elle s'il te plait, elle n'a pas l'air d'aller bien. Je n'ai pas envie que d'autre gens meurt face à ces monstres, ne t'occupes pas de moi, je peux encore tenir quelques jours sans problêmes, dans le pire des cas j'irait me reposer au camp à l'entrée de la ville."

Puis il se retourna vers Uyn Pekala et lui cria:

"_Tu ferais bien d'aller te reposer un peu dehors, ça n'a pas l'air d'aller. Ne t'inquiètes pas, ce n'est que partie légèrement remise, ça ne servirait à rien de se battre jusqu'à la mort, il vaut mieux être en forme pour affronter ses monstres."

Enfin il envoya ce message au nouvel arrivant -trouvant le temps d'écrire en se réfugiant derrière une grosse pierre- qui c'était présenté la dernière fois et dont Addax venait de lui parler.

Citation :
"_Bonjours,

Excuses-moi de te dire ça mais, tu es peut-être le fils du dernier roi mais tu n'en as visiblement pas la carrure, excuses-moi de te dire ça mais ne considère pas un ennemies encore vivant comme du passé ou sinon un jour il risquerait de t'arriver des malheurs.
Respectueusement,

Ulkan Vi Satanaël

PS: Ne fait pas les même erreurs que moi et ne sous estimes pas ces créatures."

Il regarda ensuite autour de lui et repartit au combat, l'arme au poing.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artaher Faënor



Messages : 5
Date d'inscription : 22/05/2009

MessageSujet: Re: La Première Epreuve   Dim 31 Mai - 16:11

[Hrp: excuse ça ne se reproduira plus Wink]

Addax je te réponds dès que j'en ai finit avec Ulkan...

L'elfe se tourna vers l'elfe qui courrait arme à la main vers les monstres. Il l'interpella.



Premièrement ton courrier je n'en ai que faire, je n'ai pas dit que ma volonté était d'être le dirigeant. Mais tu penses être cet homme? Un homme qui préfère missiver les gens au lieu de l'annoncer devant tous.
(hrp au passage une lettre écrit sur le forum signifie que seul nous deux en sont au courant tu as répété ça plusieurs fois donc fait attention)



Un roi n'a pas peur de dire ouvertement le fond de sa pensée. Donc est le courage de le lire devant tous... Je n'ai que faire de ta pensée... Décidément vous ne vous arrêtez que sur ces derniers mots... Avez-vous écouté ce que je vous avais dit au début? N'ai-je pas dit qu'un Roi est un roi qui a des sujets vivants? Donc Ulkan je pense que tu devrais prendre ton temps pour réfléchir au lieu d'envoyez des missives sans fond...

Si tu me permets maintenant je vais répondre à Addax.

Si j'ai bien compris tu es prêtre donc tu prends soin des tiens et la vie est d'une valeur non mesurable. Nous sommes d'accord sur ce point. Mais tu n'as pas totalement compris mes paroles tout comme moi pour les tiennes. En effet, voir mes frères et soeurs mourir est d'une douleur sans nom.

Donc oui je vois loin, mais je n'en oublie pas le présent. Si je vous avais demandé d'attendre c'est pour ne pas foncer tête baissée.



Il indiqua Ulkan de la main.
Combien de nos frères sont morts, car ils voulaient aller libérer la ville seul? Malheureusement ils ne sont plus là pour nous le dire... Je vais vous donner un exemple qui illustrera ma pensée. Pour vous il vaut mieux foncer seul sauver une personne et voir ainsi faire trois quatre personnes mourir à petit feu. Ou bien attendre que ces trois quatre personnes soient ensemble et qu'elles sauvent ainsi deux personnes. Vous me direz que oui on a vu mourir sous nos yeux trois personnes... mais on en a sauvé deux à coté. Si tout le monde aurait foncé alors ils y auraient dix morts... Et surtout on n'aurait pas avancé. Bien sûr c'est cruel. J'ai connu les combat du front... La Guerre. J'ai appris aux cotés de mon père, je l'ai vu faire ces mêmes choix cruels. Mais sachez que si j'ai la moindre chance de sauver quelqu'un alors je me jetterai le premier pour les sauver.

Je ne laisse tomber personne, et je vous vois souffrir. Donc Addax nous voulons tous les deux la même chose. Je te présente mes excuses pour nos paroles qui manquaient de clarté, j'espère que nos incompréhensions seront une force pour nos futurs.


Artaher Faënor tendit le bras en direction de Addax pour le lui serrer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bloubflop

avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 25/04/2009
Age : 25

MessageSujet: Re: La Première Epreuve   Dim 31 Mai - 19:30

Bloubflop poussa les grandes portes de Lendraä péniblement. Il sortait d'un combat ravageur contre un monstre qui l'avait décidément bien détruit... Les ossements de son ornithorynque, noirci était la preuve de la raflée qu'il venait de se prendre.

Il se posait à terre quand il entendit Artaher Faënor se battre à coup d'arguments destructeurs avec son ami Addax. Le soliloque du prétendu descendent roi des elfes finit, Bloubflop se tritura les méninges et dit d'une voix forte:

" "Mais quand d'un passé ancien, rien ne subsiste, après la mort des êtres, la destruction des choses, seuls, plus frêles mais plus vivaces, les monstres, plus immatériels, plus persistants restent encore longtemps, à tenir, sous la ruine de tout le reste, sur leurs griffes presque palpables, l'édifice immense de la mort"

Méditer ces paroles de Marçaël Proustandil, et revenez discuter quand vous les aurez comprises, pas avant!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Addax

avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 20/04/2009

MessageSujet: Re: La Première Epreuve   Dim 31 Mai - 20:43

Addax regarda Bloubflop... Décidément, il nous en sors de belles ces temps-ci. Ceci dit, il avait appris à lui répondre :

Ce que tu dis est fort juste, mais que fais-tu des chaussettes du nain ? Si tu les enrobe dans des tranches de jambon-beurre à pâte d'amande tu peux avoir une réaction enzymatique relevant de l'absolution. Cela peut même aider à comprendre des choses si tu fais un lien avec la migration des coraux...

Sur ces phrases pleines de sous-entendus, Addax se retourna vers le nouvel arrivant, lui serra la main un sourire aux lèvres, et dit :

J'accepte tes excuses avec joie. Maintenant laissez s'il vous plait vos différents de côté et concentrons-nous sur l'élimination des monstres. Vos affaires politiques peuvent être règlées plus tard. Nous sommes assez pour éliminer les derniers monstres et il est grand temps !

Sur ces paroles, Addax couru retourner en ville, suivi de près par Boubflop.

A l'intérieur, Ulkan Vi Satanaël et Uyn Pekala étaient dans d'aussi sales états l'un que l'autre. En face d'eux, un monstre était mort, pendant que le dernier restant semblait être mal en point.


*Mais c'est génial ! Ils sont encore plus rapide que ce que je pensait ! Il m'a donc demandé de prendre soin de la fille... S'il continue comme ça, c'est lui qui va mourrir. Il peut parler, mais il est dans un aussi mauvais état qu'elle.*

Addax entraina Uyn Pekala à l'écart pour lui donner les quelques soins rudimentaires qu'il était capable de faire. Ceci dit, la jeune femme restait très mal en point, elle saignait toujours abondamment, et il était probable que le filet de sang sortant de sa bouche ne provenait pas que d'une blessure à la lèvre, mais de ses organes internes...

*Il faut faire quelque chose, ils risquent de mourrir tous les deux même si je me concentre sur un seul ! Zut, il y a une goutte de sang sur ma cape... Mais... Et moi ? Je ne suis absolument pas blessé !*

Sur ces pensées, Addax alla se poster entre le monstre et ses deux protégés. Il avait dans les yeux une lueur mauvaise, et sa bouche forma un rictus que les personnes présentes n'avaient jamais vu chez lui.
Soudain, sans raison, il éclata de rire. Un rire sombre, mauvais, presque sadique.

Stupide créature, tellement laide que tu sembles être née de la colique des Dieux et de gerbe d'ork, frappe moi si tu veux, va-y, fais toi plaisir. Je ne peux rien craindre d'une croûte de la nature, ton sort est scellé de toute façon et tu rejoindra bientot tes semblables !

Il se tourna vers les trois combattants présents :

Attaquez-le, j'encaisse les coups, par contre je ne pourrais pas vous protéger de ses contres-attaques... Désolé d'avoir été tellement inutile jusqu'a aujourd'hui... Je vais me rattraper.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bloubflop

avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 25/04/2009
Age : 25

MessageSujet: Re: La Première Epreuve   Dim 31 Mai - 21:30

En effet, après ses paroles pleines de sagesse, Bloubflop suivit son ami Addax. Ils étaient maintenant presque inséparable. Bloubflop n'avait jamais fait connaissance d'un elfe qui le comprenait si bien, et qui, surtout, répondait avec tant d'excellence et de justesse à ses phrases.

En route vers les portes, Bloubflop ne put s'empêcher de répondre à Addax:

Mais alors... que deviendrait une hirondelle ayant mangé un pissenlit microbien? La relation métaphysique de la chose pourrait déclencher la mort d'un manuscrit à fumée! Quelle déception... Marçaël Proustandil se serait trompé dans sa cohésion hyperbolique des lapins géants des régions naines?

Il s'arrêta sur cette réflexion, ne sachant que penser, mais aussi parce que voyant le désastre et la tragédie qui se déroulait à Lendraä. Des blessés de partout... Bloubflop se remémora la peste bubonique qui sévissait il y a 210 ans... Le décor était le même.

Voyant Addax s'occuper des victimes, il décida de servir aussi à quelque chose. Trop mal en point pour combattre, il se mit aussi entre la bête et les blessés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulkan

avatar

Messages : 157
Date d'inscription : 11/04/2009
Age : 25
Localisation : La où le vent me porte...
Race : Elfe

MessageSujet: Re: La Première Epreuve   Dim 31 Mai - 21:52

[Hrp// je le redit ici encore, si je t'envoie une missive c'est car, mon coco ! Tu dis que tu es a l'entrée de la forêt mais tu peux parler a ceux qui sont à Lendräa c'est totalement incohérent, ce n'était pas pour cacher quelques choses autres.//hrp]

Ulkan qui saignait abondament maintenant regarda Addax soigner la jeune femme et lui dit:

"_Je vais me reposer un peu à l'entrée de la ville, je reviens dès que je n'ai plus ce gout de sang dans la bouche !

Et détrompes-toi, il en reste encore au nord de la ville !"


Il sortit alors rapidement de la ville aprés avoir frappé le monstre acculés près de l'entrée et partit se reposer au camp où s'entrainait son ami Eornil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Addax

avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 20/04/2009

MessageSujet: isser   Mer 3 Juin - 14:33

L'ambiance était tendue. Ulkan Vi Satanaël venait de partir. Bloubflop et Addax, côtes à côtes, se préparaient à encaisser les coups du monstre. Soudain, un autre apparut venant de derrière une habitation. Sans doute était-ce celui du Nord dont parlait Ulkan Vi Satanaël. Il s'agissait de ne pas en perdre un seul des yeux.
Malheureusement pour les guerriers, un troisième monstre apparut derrière eux. Addax, désemparé, commençait à paniquer. Lequel allait attaquer le premier ? Sont-ils tous aussi forts les uns que les autres ? Aussi rapide ? A-t-on seulement une chance de victoire à trois elfes contre trois monstres ?

Ce sont autant de questions qui déconcentrèrent Addax et ne lui permirent pas de voir le premier coup arriver. Le premier Staëlvir, le voyant vulnérable, attaqua de toutes ses forces. Par chance pour Addax, Bloubflop ne s'était pas déconcentré. Voyant son ami en danger, il s'interposa.
Le bras du monstres s'abattit sur sa nuque dans un craquement sourd et l'envoya rouler par terre.

Bloubflop ne bougeait plus, il gisait là, par terre. Son corps était inerte, il ne semblait même plus respirer.

Non... Non ! NON !!! Pas toi !

Horrifié à l'idée que son ami puisse être mort par sa faute, Addax lui sauta dessus dans l'espoir de le voir vivant.

Deuxième erreur.

Encore une fois, son attention s'était détournée, mais ce coup-ci, personne n'était là pour le protéger. Il se pris une attaque de plein fouet, valdingua dans l'air et atterri lourdement sur l'herbe. Sautant sur l'occasion de voir son adversaire en position de faiblesse, le Staëlvir l'asséna de six coups.
Six chocs terribles qui étourdirent, entaillèrent et fracturèrent Addax des pieds à la tête.

Couché, à demi conscient, Addax attendit le coup de grâce, et le monstre s'apprétait à le lui donner. Rassemblant ses forces, le Staëlvir s'apprétait à frapper.

C'est ce moment là qu'Uyn Pekala choisit pour l'attaquer, ce qui permit à Addax de rouler sur le côter et d'éviter de justesse le coup final. Il voyait l'entrée, elle était là, devant lui ! L'espoir lui donna la force de se relever et de commencer à courrir. Seulement, le Staëlvir ne voulait pas le laisser partir. Rapide comme l'éclair, il attaqua. Et encore plus rapide que l'éclair, Uyn Pekala protégea à nouveau Addax de son agresseur.

Sorti de la ville, Addax vit Ulkan Vi Satanaël en train de se reposer. Il voulu crier, mais s'écroula inconscient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulkan

avatar

Messages : 157
Date d'inscription : 11/04/2009
Age : 25
Localisation : La où le vent me porte...
Race : Elfe

MessageSujet: Re: La Première Epreuve   Ven 5 Juin - 17:40

Ulkan rattrapa Addax au dernier moment avant qu’il ne se fracasse le crane contre une grosse pierre qui ressortait du sol. Puis il vit arriver Uyn, mais malheureusement pas l’autre elfe qui était venu les aider. Vu le regard de la jeune elfe, il comprit vite ce qui c’était passé, et laissa le druide se reposer, il repartit s’entrainer encore une journée.

Le lendemain, ses blessures n’étant toujours pas cicatrisées, il retourna tout de même en ville et attaqua le premier Staelvir. Il fonça furtivement dans sa direction et porta un premier coup au monstre surprit qui n’eut le temps de contre attaquer. Le monstre se retourna alors dans la direction d’Ulkan qui l’observa alors plus attentivement et vu qu’il était déjà blessé à de nombreux endroit, mais il remarqua que son dos était particulièrement entaillé. Il fonça donc en direction du monstre, esquiva le coup qu’il tenta alors de lui porter en roulant sur le coté, puis il se releva rapidement et enfonça son sabre dans le dos du monstre qui tomba mort. Il avait eut raison, le cuir de son dos était déjà suffisamment endommagé pour pouvoir le percer.

Il recula alors vers les murailles de la ville, ou il ne voyait aucun monstre, ses blessures ne s’était pas ré ouverte et il en était heureux ; ils n’avaient plus de temps à perdre.

Quelques heures plus tard, il fut rejoint en ville par Uyn Pekala et lui cria alors:

"_Aprés ceci j'aimerai bien vous inviter à dinner !"

Puis il repartit en recherche de monstres à attaquer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Uyn Pekala

avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 18/04/2009
Localisation : Je suis là où mon Dieu m'envoit...

MessageSujet: Re: La Première Epreuve   Sam 6 Juin - 6:10

/hrp: bon je vais faire un flash back pour expliquer comment je susi venue sur le chap de bataille, apres avoir chercher en vain dorn... dsl de ne pas etre plus présente^^/

Pendant plusieurs jours j'avais chercher en vain ce guerrier intrépide... qui demeurait introuvable... Le petit écureil, que j'avais tenté de "dresser", m'étais revenu bredouille... bien évidement!!!

C'est pas possible où est cet abrutis!!!Je pestais, grondais autant que je pouvais...

Epuisée, je décidait tout de même à me rendre à l'orée des bois de laëndra. Le spectacle que je vis me foudroya. Des dizaines d'elfes blessés gisaient sur des lit de foutune, d'autres un peu plus en "formes", faisaient des raids à l'intérieur de la cité pour revenir quelques heures plus tard transit de fatigues et couvert de bleu...

Regardes ces lopettes, même pas capable de tenir tête à quelques monstres... Les elfes sont vraiment pitoyable... résonnait cette voix perfide et cruelle à mon oreille...

Je ne me retournait pas. Je savais pertinament bien qu'il n'était pas vraiment là, mais je ne pu reprimer mon frisson d'horreur... La voix enchaina:

Regarde ton misérable prince... Il n'a même plus la force de combattre... Ca te fais mal, n'est-ce pas? Encore un que tu ne pourras aider...

Mes larmes m'échapèrent. Cela faisait longtemps que je n'avais plus eu le désir de venir en aide à autruis... Ce n'étais pas seulement pour ulkan (bien que le voir dans cet état était désarment) mais aussi pour addax et les autres elfes meurtris... et ceux qui gisait sur le sol et qui jamais plus n'aurait l'occasion de voir le soleil se lever...
Je ressuyais du revers de la main mon visage et j'attrapais mon amulette...

Qu'attendez vous de moi? Je vous ai déjà tout donné!!! demandais je fébrilement à mon dieu. (oui pke la voix qui me parle, c'est celle de mon dieu...)

Il est vrai que tu ma beaucoup offert mais je voeux d'avantage... Il y a une chose que tu n'as jamais voulu me céder!!!sa voix devint glaciale Jamais tu n'as voullu ramper devant moi et me supplier!!! Ta fierté sans borne, ta fait subir mille tourments, et malgré cela tu n'as céder! Il est temps maintenant de faire un choixsa voix devint un murmureSoit tu m'implore de te laisser combattre avec ces demeurés soit je te forcerai t'allier aux staevlir et JE FERAIS DE TOI LEURS ESCLAVE A TOUT JAMAIS...

Je me pétrifia: violée, torturée, jamais je n'avais suppliée qui que ce soit, meme pas LUI... J'aurai préféré mourir et que mon âme brûle pour l'éternité que de céder la seule chose qui me restait... mais là j'étais prise au piège... Jamais je ne pourais faires de mal à Ulkan ou Addax, qui me semblait empreint d'une certaine pureté qui m'avait délaisser depuis bien longtemps.

Je regardais en direction de la cité et j'apercu ulkan... IL avait son épée en main et s'apprétait à entrer en ville... Dire qu'il y a quelque instant a peine, il semblait avoir renoncé au combat...

Bien... si tel est votre souhait... dis-je dans un murmure.

Je commencais par m'agenouiller. JE ne pu retenir mes larmes de frustration et m'allongeant sur mes genoux, je suppliais:

Par pitié, laissez moi aller les aider... je vous en supplie, je veux aider Ulkan et les autres... Cette fois un terrible sanglots me prit... C'était fini, il avait tout obtenu de moi...

haha... résonna la voix...tu es tellement pathétique, un elfe à suffit a te faire perder la tête... Bien puisque tu tiens tellement à leur venir en aide, ne te gène pas... quoi qu'il advienne de toute façon tu finiras par en souffrir, car ne l'oublie aps tu es à moi!!!Sur ces paroles, la voix cessa...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Uyn Pekala

avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 18/04/2009
Localisation : Je suis là où mon Dieu m'envoit...

MessageSujet: Re: La Première Epreuve   Sam 6 Juin - 6:42

Après avoir rejoins la citré... les jours défilèrent: succession de combats et de blessures... Bloupflop était tomber... enfin je n'en étais pas certaine... Je n'étais plus certaine de rien...

Midi sonnait lorsque je rejoins ulkan sur le champ de bataille... Malgrés sa fatigue, il semblait plein de vigueur et frappait de taille et d'estoc ses adversaires...

J'étais exténuée... je frappais, je parais machinalement... Cette bataille ne cessera donc jamais? Le souvenir de ce qui c'était assé avant la bataille m'assaillait sans cesse. J'évitais de justesse, un coup qui certainement aurait été mortel.

Alors que je perdais espoir... Ulkan se retourna vers moi et m'invita à diner. Quel idée bizare!!! A un tel moment, malgré son état, il pensait à moi... enfin plus ou moins...

Malgré moi, je souris: Et bien mon cher, je en pense pas que ce soit le moment idéal que pour penser à me courtiser!je rougisMais si cela peut vous donner d'avantage de force pour combattre, j'accepte volontier votre proposition! Alors tachez de rester en vie si vous voulez avoir la chance de passer la soirée avec moi!!

Il était parvenu à me redonner espoir. ET surtout il avait réussi à me convaincre que mon choix avait été le bon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bloubflop

avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 25/04/2009
Age : 25

MessageSujet: Re: La Première Epreuve   Sam 6 Juin - 18:47

Bloubflop émergea. Vision flou. Vert. Du bleu. Une forme. Ou plutôt des formes. Des arbres. Et ce bleu c'est le ciel. Il se trouvait dans une sorte de clairière, des petites pousses d'herbes l'entouraient ça et là.

Mais...? Que fais-je ici? Hier j'étais encore à Lendraä!

Il est vrai que les environs ne ressemblaient en rien à la magnifique cité...

Comment suis-je tombé en cet endroit? Une hirondelle aurait pu me porter. Non, je suis trop lourd. Oui, mais deux hirondelles. Non, elles n'étaient pas assez coordonnées pour me transporter jusqu'ici. Oui, mais si elles étaient attachées aux pattes par un fil. Mais où l'auraient-elles trouvé? Stupide! Oui mais non, elles auraient pu le confectionner avec des bouts de ses vêtements.

Non, décidément, ses oripeaux étaient en parfait état. Des oripeaux en parfait état... c'est le plus bel oxymore que j'ai jamais fait!

Aha! Mais oui, là est toute la solution de l'énigme! Des oripeaux en bon état! Je me rappelle maintenant!

En effet... voilà pourquoi le voile noir de Bloubflop se levait.

Après le coup de queue que lui donna la bête, Bloubflop vit son âme s'envoler. Elle quitta son corps, il se sentit tout léger. L'âme continua son ascension. Au bout d'une bonne heure de marche (enfin, de marche, on se comprend!), Bloubflop se trouva devant deux magnifiques portes en bois d'ébène. Superbe! Elles s'ouvrirent quand il s'en approcha. Et là! Devinez qui il rencontre? Le dieu Fuxalagaï. La discussion s'engagea.

Fuxalagaï lui dit en gros qu'il devait rester ici. C'était la fin. Bloubflop en fut mécontent. Non! Addax a risqué sa vie pour lui, il n'était pas question de le laisser seul! Et puis Lendraä a besoin de lui, et de la force de l'ornithorynque! Bloubflop le supplia.

Mais Fuxalagaï resta de marbre, non, il ne voulait pas que Bloubflop parte. Il en avait marre, à chaque fois qu'un elfe arrivait, le refrain était le même, et il se retrouvait irrémédiablement seul. Il voulait une présence avec lui.

Bloubflop, voyant que Fuxalagaï persistait, décida de rester. Mais la nuit venu, il essaierai de s'échapper. Or, cette même nuit, quelqu'un tenta de lui voler ses habits. Il s'avéra que le voleur s'appelait Fuxalagaï. Bloubflop en fut surpris et demanda des explications.

Tout s'éclaira pour Bloubflop à ce moment précis. Fuxalagaï n'obligeait pas Bloubflop à rester seulement parce qu'il était seul, mais aussi parce que les vêtements de Bloubflop attirait chez lui la convoitise. Bloubflop le fit chanter:

Si je te donne mes habits en échange d'oripeaux, tu me laisses partir. Sinon, pas d'habits.


Pris au piège, Fuxalagaï ne put dire non, et Bloubflop revint sur terre avec de magnifique oripeaux (magnifique tout de même, ils sont divins!).

Il restait a vu d'œil deux ou trois jours de marche jusqu'à Lendraä, et Bloubflop se mit en marche immédiatement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Addax

avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 20/04/2009

MessageSujet: Re: La Première Epreuve   Sam 6 Juin - 21:39

Oh bon sang ! Ma tête !

Addax venait de se réveiller. Ses plaies étaient bandées, il ne saignait plus, semblait en sécurité, mais avait un mal de crâne tel qu'il n'en avait jamais eu.

Boulet va ! Ça t'apprendra à jouer les masochistes !

Il s'installa plus confortablement et essaya de dormir. Décidément, ce mal de tête était vraiment tuant !

D'ailleurs, personne aurait une noix de coco ? J'ai besoin d'un cheval et il parait que ça peut remplacer ! Ah ah ah ah ah ah ah ah ! Hem...

Se rendant compte qu'il délirait et qu'il avait dit une énormité, Addax se redressa pour mieux réfléchir.

Les noix de coco ne poussent pas à Istendal ! Par conséquent, même si elles sont plus facile à attraper que les chevaux, on met plus de temps à les avoir car il faut voyager loin...
Seulement, ce n'est pas raisonnable d'essayer d'attraper un cheval sauvage dans mon état... Il faut donc que je trouve un cocotier ! Ulkan en a sans doute vu un dans le coin , il doit bien connaître la forêt lui !

Il se releva et commença à chercher parmi les elfes devant la ville :

Ulkan ! Uuuuuuuuulkaaaaaaaan ! Ouhou ! Où est-tu ? Arrête de te cacher, c'est urgent ! J'ai besoin d'un cheval, il faut donc que je trouve un cocotier ! L'incroyable UUUUUUUUULKaaaaaaaaan répond-moi !... Mais pourquoi ai-je besoin d'un cheval d'ailleurs ?...

Tout se passa très vite à ce moment là, Addax repris conscience de la situation et commença à avoir peur en voyant qu'Ulkan et Uyn Pekala n'étaient pas devant la ville. Il traversa les portes de Lendräa le plus rapidement possible, bien que légèrement chancelant à cause de sa migraine toujours persistante.
A l'intérieur, les deux jeunes gens se battaient avec acharnement contre un Staëlvir.
Le plus étonnant était qu'un cadavre semblait en avoir remplacé un autre. A la place où Bloubflop était tombé gisait le corps inerte d'un monstre. Encore un mystère quelque peu... mystérieux !

Il alla vers les deux combattants et soigna tant qu'il pu le plus mal en point. La lutte avait repris.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bloubflop

avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 25/04/2009
Age : 25

MessageSujet: Re: La Première Epreuve   Jeu 18 Juin - 11:30

Bonjour tout le monde!

Après des jours et des jours, des mois... Nous oserions ajouter des années, mais le lectorat risquerait de trouver cette formulation un peu exagérée... Nous reprenons.

Après des jours et des jours, des mois, des années [HRP](NDL: finalement ça colle bien)[HRP] de marche arrassante, au milieu des bois et des ronces, des pics et des fleurs, des écureuils et des gentils lapins, les portes de la noble et ancestrale Lendraä apparurent aux yeux étonnés et juvéniles de notre grand héros Bloubflop.

Se traînant avec douleur, mais grandeur et courage, il poussa les lourdes portes; mais malgré tout légère (art elfique tout de même!). Et sous les applaudissements silencieux de ses compatriotes, il dégaina une flèche, l'engagea sur son arc en os d'ornithorynques, et tira un dernier mais fatal coup.

La flèche transperça l'air, fendant les molécules d'azote et d'oxygène, traversa le mur du son, et alla directement se planter dans la tête... de l'arbre centenaire qui se tenait au milieu de la grande place de Lendraä, laquelle fut construite des millénaires auparavant par des... vous connaissez la suite!

Et oui... Bloubflop, à la suite de grande expédition avait souvent des hallucinations. Pénétrant dans la ville, il cru y apercevoir un monstre. Il s'avéra que le monstre n'était qu'un arbre, et que lorsque Bloubflop poussa les portes de la ville, les habitants venaient de tuer la dernière monstruosité.

Néanmoins, sans gêne aucune, Bloubflop s'avança au devant de ses compatriotes, et déclara:

Elfes et elfes , en ce début de millénaires, je ne saurai vous dire lequel, j'ai arrêté de compter il y a bien des années, le sort de cette ville est enfin réglé! Les monstres vaincus, les ornithorynques remis au rang où il aurait toujours dû être, et les elfes de nouveau avec une capitale! Mes chers et chères compatriotes, vive le doigt... Mais que dis-je? le bois d'Istendal Elfique!

Cette dernière phrase devait rester historique, mais un autre grand personnage, Chaërles Di Gaullandil, le plagia et on ne retenu que cette seconde version.

Puis il alla dormir sous le grand chêne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Première Epreuve   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Première Epreuve
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [CE2] - Première Epreuve
» Première Pub de la campagne d'obama ou Le rêve américain
» Première épreuve : Le courage !
» EPREUVE ORALE DE METAMORPHOSE (COEFF 2)
» Première mission

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
World of Conquest - Les Terres de Whauk :: Archives :: Archives RP-
Sauter vers: