World of Conquest - Les Terres de Whauk

Bienvenue sur les terres de Whaukh... Bienvenue dans notre monde... Un univers où le Mystique rencontre le fantastique... Une épopée Unique...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La Première Epreuve

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Aërandir
Admin
avatar

Messages : 234
Date d'inscription : 06/11/2007

MessageSujet: La Première Epreuve   Ven 10 Avr - 18:30

Après l’explosion tout avait redémarré, la vie était repartie ignorant la répartition des espèces d’antan. Ainsi on observait parfois un groupe d’animaux autrefois disparus ou bien un seul être en phase de disparaître d’une ancienne grande colonie. La chaîne alimentaire en était bousculée, l’ordre qui avait régné n’était plus que désordre racial. Au milieu de tout cela, les êtres doués de pensées n’était plus qu’une race parmi tant d’autres, leur suprématie sur ce monde était contestée, voire complètement ignorée. Leurs villes luxuriantes de leur âge d’or étaient désormais le logis de communautés animales et végétales. Ils avaient perdus toute richesse, culturelle comme réelle et toute gloire. Ils n’étaient plus rien.

Les héros, grand survivants des flux d’énergie libérés par le Grand Combat s’étaient réunis en congrès pour que leurs peuples respectifs se sédentarisent à nouveau. Pour ce, il était une nécessité au delà des autres, celle de reprendre possession des cités. Mais il y avait un problème, les monstres occupaient déjà chaque citée et donneraient leur vie pour les conserver. Ils y étaient et s’en estimaient propriétaire. Chaque ville était occupée par son type de monstre qui, après l’explosion s’étaient multipliés en quantité abondante et dont la force avait depuis surpassée celle des être doués de pensée. Il était temps que cela change, l’Ordre devait reprendre ses droits sur le Chaos… Les Grandes cités, qui jadis étaient la Gloire des peuples de Whauk, devaient être reprises par les Survivants, reprises par les lointains descendants de leurs fondateurs…

Chaque races essayaient désormais de regrouper ses colonies pour monter une attaque contre les créatures qui leurs avaient volées leur héritage. Dans les Bois d’Istendal, les elfes patientaient. Ils observaient les créatures depuis leurs avant-postes hauts perchés dans les arbres tout en regroupant leurs forces. Ils notaient leur déploiement dans la ville. Bientôt les elfes reprendront leur cité, et feront payer aux créatures les souillures de ce lieu enchanteur : Lendräa.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://terresdewhauk.forum-actif.net
Ulkan

avatar

Messages : 157
Date d'inscription : 11/04/2009
Age : 25
Localisation : La où le vent me porte...
Race : Elfe

MessageSujet: Re: La Première Epreuve   Sam 11 Avr - 21:50

Depuis quelques semaines déjà, un jeune elfe rodeur parcourait Istendal, l’étendard de leur cité en main. Il se rendait dans tout l’avant-poste elfique, parcourant la forêt à la recherche de volontaires pour reprendre leur cité. Il tenait dans chaque poste un discours semblables mais charismatique, appelant ses frères à se regrouper derrière lui pour récupérer leur cité. On entendait donc de plus en plus entre les arbres un murmure, une rumeur, la cité serait surement bientôt récupérée. Un jour dans un des avant-postes non loin de Lendräa, où il avait demandé que les plus braves se regroupent pour mettre à jour un plan pour reprendre leur cité.
La foule se regroupait autour de quelques fûts vides regroupés. C’est alors que -comme il l’avait dit- lorsque la nuit perçait l’épais feuillage de la forêt, il arriva. Il grimpa rapidement et d’un geste agile et léger sur l’un des barils. Il semblait un peu essoufflé, et pour cause il revenait à peine de la cité qu’il avait encore surveillée pendant de longues heures. Il reprit rapidement son souffle, prit une longue inspiration, observa l’assemblée silencieuse de son regard perçant et d’or. Il s’éclaircit alors rapidement la voix et commença son discours.

« _Bonsoir à tous, cher frères elfes qui êtes concernées par notre cité. »

Il marqua un temps d’arrêt, les gens se taisaient et attendaient, buvant ses paroles pour une grande partie.

« _Tout d’abord, merci d’être venu. Je sais que certains d’entre vous viennent de loin et même si c’est notre forêt, ces temps-ci, une sombre atmosphère pèse sur elle et il devient dangereux de s’y déplacer. C’est pour cela que je suis très heureux de vous voir ici. »

Il marqua un nouveau un court temps d’arrêt, lâchant un sourire gratifiant à ce qui voulait s’était regroupé ici.

« _Laissez-moi me représenter, je suis Ulkan Vi Satanaël, prince de Lyïn, petite cité voisine de Lendräa qui a subit le même sort que celle-ci. J’en suis aussi, l’un des seuls survivants.

Aujourd’hui, je suis venu mes frères pour porter l’étendard de Lendräa afin de récupérer notre cité !
»

La foule toujours plus captivée attendait la suite de se discours.

« _Tout d’abord j’aimerai vous dire que ce ne sera surement pas une promenade de santé. Ses monstres sont dangereux, sinon la cité serait déjà à nous, et nous ne serions pas obligés de vivre dans nos avant-postes. Mais, j’ai un plan ! Et j’ai moi-même déjà réussi à m’introduire dans la cité. Algös en sois loué, je n’ai pas rencontré beaucoup de créatures.

Mes frères, laissez-moi vous expliquer. Une fois par semaine à peut-près, ses créatures partent chasser en masse et délaissent pendant quelques heures la cité ne laissant que quelques-uns d’entre eux dans ses murs. Ce sera notre occasion de reprendre la cité en limitant un maximum les pertes. En effet, les portes de la cité sont toujours en état de marche et une fois entré et chassé les monstres, il faudra se hâter de refermer derrière nous. Ce ne sera pas simple, et il me faut des combattants expérimentés ! Des gens qui auront confiance en moi et en qui je puisse avoir confiance. Je ne veux pas emmener de personnes à la mort et je veux des hommes qui soient capables de reprendre la cité à ses êtres. Les autres, vous nous rejoindrez une fois que nous auront écarté le danger grâce à un système de lianes dont j’ai testé le fonctionnement, car comme vous l’aurez vu, ces monstres ne montent pas aux arbres et ne savent que rester au sol.

Nous attaquerons donc une fois que tous les préparatifs seront prés et que les monstres seront partis chasser. Nous auront peut de temps pour faire ce raid, mais c’est notre plus grand espoir.

Maintenant, je voudrais que ceux qui me fassent confiance se présentent et se joignent à moi afin d’organiser au mieux la reprise de notre cité. Mes frères elfes, boutons ses créatures hors de notre ville.

Pour Lendräa !
»

Il répéta alor son cri en brandissant le point, suivit de quelques-uns de ses frères.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Uyn Pekala

avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 18/04/2009
Localisation : Je suis là où mon Dieu m'envoit...

MessageSujet: Re: La Première Epreuve   Sam 18 Avr - 15:25

Alors que tous acclamaient le porte parole improvisé de la nation elfique... Ma voix s'éleva au dessus de la foule.
Je fut moi-même surprise. Je venais à peine d'arriver en ses terres, et déjà je voulais m'impliquer dans une guerre qui ne me concernait pas vraiment... Je n'avais personne à défendre, et si je le voulais, je pouvais retourner vire parmis les humains... Alors que me prenait-il???
Pourquoi avais-je le besoin de mettre en garde ces êtres dont je ne connaissait rien?! Etais-ce notre ressemblance et simplement l'espoir d'être accepter par les miens? Ou bien, etait-ce une partie de moi qui se réveillait d'un engourdissement profond et qui me poussait à la compassion?
Quoiqu'il en soit, je rejoignait Ulkan Vi Satanaël, pour que tous m'entendent:

Elfe garder votre calme! Ce projet semble vous tenir a coeur, et je peux le comprendre. Mais êtes-vous certains que l'empressement vous portera vainqueur? La prudence est mère de sureté...

Je tremblais de tous mes membres... Jamais je ne m'étais exprimée en public et encore moins je n'avais fais part de ce que je ressentais. Je me tournais alors vers Ulkan Vi Satanaël et le dévisageait longuement, le calme s'était installé dans la foule, et je reprit a son intention:

Veuillez me pardonner messire. Je ne suis pas votre ennemie, au contraire... Mais je ne vous connais pas, d'ailleur comme la plupart des elfes ici présents... J'ai juste entendus de vague rumeur à votre sujet. Et je en peux me résoudre à me fier à une personne qui parle et qui n'appuie pas ses dires avec des preuves tangibles!

Vous prétendez avoir vu ceci ou cela, mais comment pouvons nous être certain que vous ne nous trompez pas?? Ou que vous, vous ne vous trompez pas?


Je détournais les yeux de cet elfe, pour poser un regard sur la foule environnante.

Je peux paraitre dure ... Mais ma seule préoccupation est la survie de votre peuple... enfin de notre peuple...
C'est pourquoi je vous demande, Ulkan, d'accompagner vos dires de preuves... Et si les faits sont tels que vous les décrivez, je me joindrai à vous! ET mettrais ma lame à votre service.
Et j'éspère que tous, serait de mon avis... Il en va peut-être de votre vie, qui sait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulkan

avatar

Messages : 157
Date d'inscription : 11/04/2009
Age : 25
Localisation : La où le vent me porte...
Race : Elfe

MessageSujet: Re: La Première Epreuve   Sam 18 Avr - 18:42

Ulkan sourit, cela faisait longtemps qu’on l’écoutait mais personne ne répondait vraiment. Au moins, quelqu’un avait daigné répondre. Le jeune rodeur écouta silencieusement la jeune elfe, puis à la fin de son discours, il s’en approcha et la salua alors rapidement, enfin, tournant son visage fin aux regards dorés vers celui de la jeune elfe, il lui dit :

« _C’est tout à votre honneur de vouloir protéger les nôtres, et puisqu’il le faut, je vous apporterez des preuves de ce que je vous ai dit. Il me faudra attendre quelques temps avant de pouvoir retourner dans la cité elfique, mais je vous apporterez quelque chose qui en vienne.
Je m’y rendrai avec un ami humain qui veut bien me prêter main forte.

Sur ce, je retourne à mes observation, je vous apporterez dans quelques temps les preuves de mes dires, pour le moment je vous demanderez donc seulement de garder mon discours en tête et d’y réfléchir.
»

Puis il descendit d’un bon de son estrade improvisée et regarda l’elfe toujours sur l’estrade avec un sourire. Il lui dit alors a voix plus faible afin que seuls ceux qui étaient proches puissent l’entendre.

« _Je vous apporterez les preuves demandées quand j’en aurais trouvé des fiables. Il marqua un temps d’arrêt et rajoutât sur un ton sérieux mais doux, s’il vous plait, pourriez-vous éviter de me tutoyer ou de m’appeler messire. »

Il s’en alla donc en attendant de revenir avec des preuves concrètes et sur de ses dires. Ils étaient heureux qu’on l’ait écouté, un peu moins de devoir prouver ses dires, car, il ne voyait vraiment pas ce qui pourrait justifier clairement ses dires à par ramener la tête d’un de ses monstres, et même lorsque la cité était la moins remplies, il restait assez de créatures en ville pour rendre le combat difficile. Heureusement qu’il n’était pas seul.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Uyn Pekala

avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 18/04/2009
Localisation : Je suis là où mon Dieu m'envoit...

MessageSujet: Re: La Première Epreuve   Sam 18 Avr - 20:10

Je le regardais s'éloigner en me demandant si j'avais été juste avec lui...
Il apportait de l'espoir aux tristes citoyens... Mais je n'avais pu retenir mes doutes...

Alors qu'Ulkan Vi Satanaël disparaissait dans la noirceur de la nuit, je me mis à esperer de le revoir saint et sauf... Nous rapportant des preuves suffisantes que pour soulever le peuple et entamer la reconquête du royaume. Pensivement, j'attrapais mon pendentif et le serrait puissament dans mon poing et murmrais-je:

Mon dieu, veille sur lui et les siens...

Son visage afficha soudainement un sourire d'une tristesse accablante:

C'est vrai, vous, vous ne veillez pas sur nous...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dorn

avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 30/12/2007
Age : 27

MessageSujet: Re: La Première Epreuve   Mar 21 Avr - 11:02

L'ombre de la foule, cachait une âme mystérieuse. Je m'avançais dans la pénombre des autres elfes. L'estrade devant moi, présentait une jeune elfe serrant fort une sorte d'amulette. Dans mon dos, collé contre moi, une longue et large épée découlait de ma colonne vertébrale. Je la brandis pour écarter la foule. A ce moment je pris la parole.

Veuillez vous pousser s'il vous plaît ! J'ai des choses importantes à vous dire.

La foule s'écarta de peur lorsqu'il vu cette lame tâché de sang. Mon regard simple et profond en disait long sur mon passé. Un passé lourd et douloureux, rempli de meurtres... Je pris le petit escalier sur le côté de l'estrade, puis avança au côté de la jeune elfe.

Veuillez m'excuser Mademoiselle.

Puis se tournant vers la foule.

Bonjour à tous et à toutes.

Je me nomme Dorn, je suis un elfe des bois d'Istendal. J'ai vécu dans le monde entier depuis ce cataclysme, et j'y ai découvert quelque chose d'intéressant.
Nous ne sommes pas les seuls à avoir les problèmes avec ces monstres ! Ulkan a raison.
J'invite le peuple elfe à se souder entre eux, à reprendre les armes et à défendre la cité comme Ulkan vous l'a suggéré.


Je pris ma respiration puis dis d'un ton sec.

Seulement...Je ne me battrais pas au côté d'Ulkan.

Je me battrais seul, je suis le protecteur de ce pays, et je l'ai toujours défendu seul, et je le défendrai seul.


C'est alors que mon regard s'emplit de colère regardant la foule ébahit.

Bougez-vous !!! Qu’attendez-vous à rester dans votre coin ? Voulez vous être chassé par des bêtes sauvages ? Nous le peuple dit le plus prestigieux?

Ne me faîtes pas rire.


Je descendis de l'estrade, la colère bouillonnait en moi. je bondis vers un arbre et m'accrocha à la branche de ma main libre. Puis me balança pour me poser sur la voisine. Je m'y posa et ferma les yeux.

"Peux être y ai je été trop fort, mais ce peuple m'a l'air mollasson, ils ne sont pas motivés, seul leur chef paraît entrain à reprendre la ville. Mais je ne me soumets à personne. L'idéal serait que le peuple se soulève de lui même, qu'il y aille soudé. Cette bataille ne sera pas facile."

Je visionnai la foule, puis cette jeune femme attira mon regard, elle serrait toujours cette amulette.

A qui pensait-elle ? Cet Ulkan ?
Je ne comprends rien...
Reposons nous.


Je ferma mon esprit et m'y mon moi intérieur au repos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Uyn Pekala

avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 18/04/2009
Localisation : Je suis là où mon Dieu m'envoit...

MessageSujet: Re: La Première Epreuve   Mer 22 Avr - 0:13

Un peu confuse, je m'étais écartée, laissant place à ce nouvel arrivant...
Lui aussi incitait à la révolte... Lui aussi voulait soulever le peuple...

Mais qu'ont ils tous?! murmurais-je...

A nouveau, j'attrapais mon pendentif et songeais:

Bien, si ils veulent tant se battre, qu'ils se battent! Qu'ils fassent ce qu'ils veulent après tout... Ça m'est égal!

En fait elfes ou humains, il n'y a pas de de différence

Si Ulkan revient avec les preuves de ses dires, je partirais guerroyé... Sinon, je ne vais pas me mettre en difficulté inutilement pour ces étrangers!

Oui, c'est ainsi que je ferais...


Sur ces faits, je m'inclinais poliment devant la foule et m'en allait...

Mon cœur cognait dans ma poitrine: elfes et humains étais pareil... et cela m'attristais...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Addax

avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 20/04/2009

MessageSujet: Re: La Première Epreuve   Jeu 23 Avr - 21:59

Uyn Pekala était partie depuis un petit moment. les conversations commencèrent, on parlait de l'étrange histoire qui était en train de se passer. Un druide adorateur de Fuxalegeï, le dieu du feu, grimpa tant bien que mal sur les tonneaux.
Il était vêtu d'une cuirasse et d'une cape rouge. Ses cheveux blonds vénitiens et ses yeux semblaient avoir pris la couleur des flammes avec lesquelles il travaille.
Assez mal à l'aise, il prit la parole :


S'il vous plait !... Euh... Eho !... Vous m'écoutez ?...

Au lieu de s'arrêter, les conversations semblaient redoubler de volume. Le druide s'énerva et dans un grand cris, fit sortir de son sceptre une grande flamme. On entendit quelques "encore un ?!" ou quelques "Mais ils en ont encore pas marre ?" ; puis le silence.
Le druide, soudain encore plus mal à l'aise dit :


Je... Euh... Désolé ! (regardant ses pieds...) Je m'énerve facilement dans les ambiances bruillantes ! Je... Euh... Je suis vraiment désolé.
(regardant à nouveau l'auditoire)
Je voulais vous dire : Il y a vraiment des monstres en ville ! Je les ai vus ! Mais je ne sais pas si, comme le dit Ulkan, ils partent à la chasse toutes les semaines.
Ce qui est sûr, c'est que l'on ne pourra jamais reconstruire une ville aussi grandiose que Lendräa ! Je vous en prie, ne la laissez pas aux mains de ces créatures qui la déshonnorent autant par leur physique que par leur âme ! Seule une attaque ensemble pourra nous la rendre ! Et nous pouvons le faire ! Nous sommes des elfes tout de même !
Je ne sais pas quelle preuve Ulkan ramènera de notre cité, mais commencez déjà à marcher vers l'Est ! Notre capitale nous attend. Souvenez-vous de nos temples, de nos aires d'entraînement, de nos universités... Serez vous prêts à les perdre à jamais ? Des édifices que nous avons mis des milliers d'années à construire !

Je vous demande, au nom de Fuxalegeï, de nous aider à la reprendre !

Merci de votre attention. Au revoir.


Il s'en alla, espérant avoir changé quelque chose. Les conversations reprirent...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulkan

avatar

Messages : 157
Date d'inscription : 11/04/2009
Age : 25
Localisation : La où le vent me porte...
Race : Elfe

MessageSujet: Re: La Première Epreuve   Ven 24 Avr - 20:38

Un aigle majestueux se déposa soudain sur l’épaule de la jeune elfe nommée Uyn, et tendit sa patte, elle y vit à son bout un morceau de parchemin sur lequel on trouvait marqué : « Pour la dame dont je ne sais pas le nom, Ulkan ».

Citation :
« Dame,

Je me trouve actuellement dans Lendraä, j’ai constaté que j’avais peut-être fait une erreur en voulant entrainer tant de gens avec moi dans ces combats. Je ne vois qu’une dizaine de monstre, je pense me charger d’eux avec mon ami humain Eornil.

Je m’excuse d’avoir voulu porter notre peuple à la guerre, les elfes n’ont pas à se salir les mains du sang de ses monstres, une fois que je me serais chargé de cela, je repartirais surement à l’aventure, il serait mal vu que je reste après avoir effectué un tel massacre.

Je m’excuse d’avance pour le fait de souiller de sang notre cité.

Vous m’excuserez, je ne peux pas vous apporter de preuve, je suis déjà au coude à coude avec un monstre qui se trouvait à l’entrée de la ville.

Ulkan Vi Satanaël,
Prince de Lyïn


Post-scriptum : Si vous voulez me contacter, attacher une lettre sur la patte de cette aigle avant qu’il ne revienne vers moi."

L’aigle comme s’il avait comprit que l’elfe avait fini de lire, tourna la tête dans sa direction, en attente d’une réaction.

Pendant ce temps, à Lendraä, Ulkan, l’arme à la main venait de passer les portes de la cité. Il avait courut vers le milieu de la place principale de la ville pour attirer les monstres sur lui, Eornil se préparant pour plus tard à les prendre de revers. Il regardait les monstres autour de lui avec courage, bien sur il avait un peu peur, mais il fallait s’en charger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bloubflop

avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 25/04/2009
Age : 25

MessageSujet: Re: La Première Epreuve   Sam 25 Avr - 18:22

Bousculez pas! Laissez passer! NON! On ne joue pas des coudes! Pas avec moi, non! Je suis... Non mais vous m'écoutez? Je... je... je suis... suis... AGORAPHOBE!

Trop de foule, tue la foule disait mon oncle elfe. Eldarion Mamándil Narmacil Cemendur Fantur, que l'on nomme plus communément Bloubflop pour plus de commodité, se trouvait au beau milieu d'une troupe d'énergumène elfe. Étant agoraphobe il ne supportait plus d'être entouré par toutes ces âmes. Comment se sortir de cette foule? Il réfléchissait.

Ils sont plus enclins à écouter ces 4 énergumènes qu'à remarquer ma détresse. Ah! j'ai trouvé!

Tirant une flèche de son carquois, il l'a pris à bout de bras et tourna sur lui même. Ce que voyant, les elfes l'entourant, eurent peur d'être blessé et s'écartèrent de Bloubflop. Ou alors, ils avaient peur de s'être retrouvé à côté d'un fou... Ce n'est pas courant un elfe qui fait le tour de lui même avec une flèche tenu en main... Même pour un ork!

Bloubflop leur sourit et leur dit:

Technique ancestrale d'agoraphobe! Maintenant, écoutons ce qu'ont à dire nos 4 énergumènes!

Tous se retournèrent, mais laissèrent néanmoins une distance de sécurité.

Pour l'instant, il n'était d'accord qu'avec celui qui manipulait, comme lui, le feu: Addax. Dorn avait la folie du lapin qui tue, foncer tout seul sans réfléchir!
Après l'apologie d'Addax, tout se tut. C'est à ce moment que Blouflop décida d'intervenir.
Il n'avait pas de piédestal pour se mettre plus haut, il en improvisa un avec la carcasse de son ornithorynque de compagnie Ciryon, mort récemment.

Bonjour chers amis et chères amies! Je n'ai pas la prétention d'avoir raison, mais je crois que le plus sage serait d'écouter Fuxalegeï Addax. L'ornithorynque est un animal borné, mais toujours il marche. Et en marchant, il réfléchit. Nous pouvons nous rapprocher de Lendräa et discuter en marche de ce que nous allons faire.

Il allait continuer, mais une des côtes de la cage thoracique de feu Ciryon cassa, et Bloubflop se retrouva à manger les pâquerettes... Il avait toujours été maladroit, mais la nature avait été partiale, il était aussi un excellent archer... Loin de se trouver ridicule, le sourire au lèvre, il lança:

D'après les données d'un lointain elfe scientifique nommé Archïmëdde, la vitesse d'un corps lancé dans le vide est égale à la valeur des côtes cassées.

Ses quelques auditeurs rirent, et il s'en alla.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Addax

avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 20/04/2009

MessageSujet: Re: La Première Epreuve   Sam 25 Avr - 20:35

Je n'avais pas compris la blague, soit parce que Bloubflop n'avait pas craché les paquerettes qu'il a failli avaler en tombant, soit parce qu'elle n'était pas drôle .
Je m'approchai de lui : Merci d'avoir parlé en ma faveur. Viens avec moi, j'ai une solution pour réparer la côte de ton ornithorynque !

Ils s'éloignèrent en emportant la carcasse, mais sans recracher les paquerettes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Uyn Pekala

avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 18/04/2009
Localisation : Je suis là où mon Dieu m'envoit...

MessageSujet: Re: La Première Epreuve   Dim 26 Avr - 23:45

Alors que la foule avançait en direction de la cité, je la suivait de loin... de très loin...

Soudain, un aigle fondit sur moi: je m'apprêtais à me défendre lorsque je me rendit compte qu'il était porteur d'un message.

C'était Ulkan... il était sauf... et toujours aussi imprudent!

Quel imbécile! m'esclamais-je...

J'étais étonnamment nerveuse... Et si il se faisait tuer? Ou bien si sa quête échouait? Alors les horribles créatures qui avaient envahit la cité, se méfieraient d'avantage... Et il serait encore plus ardu de la reprendre... Surtout sans plan...

Mais qu'est ce qu'ils ont tous à foncer dans le tas???

Je tirais une plume et un encrier, et sur le dos du message qui m'étais adresser j'écrivais:

Citation :
Sir ulkan Vi Satanaël

Vous me voyez troublée... Est-ce un bon choix que de combattre avec si peu d'effectif, en un lieu qui pourrait regorger de pièges?

Vous me semblez être dénué de raison, et avoir un trop plein de courage qu'il aurait mieux valu canaliser d'une autre façon... mais bon les défauts cité ici, seront pour certains de grandes qualités d'âmes nécessaire à un prince... Donc je ne m'y attarderai pas.

Je vous informes, qu'un groupe important d'elfes se dirige, en ce moment même, vers läandra...

Alors j'espère sincèrement, qu'avant notre arrivée, vosu aurez, vous et vos compagnons, réussis à reprendre la cité!

Post Scriptum:
Et surtout vous avez intérêt à survivre! Que votre courage imprudent soit récompenser Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulkan

avatar

Messages : 157
Date d'inscription : 11/04/2009
Age : 25
Localisation : La où le vent me porte...
Race : Elfe

MessageSujet: Re: La Première Epreuve   Mer 29 Avr - 13:44

Ulkan se réveilla en sang en plein milieu des bois d’Istendal, il avait prit de sacré coup, surtout pour sa fierté personnelle. C’est alors qu’il reçu la lettre de Uyn Pekala, son aigle se posant sur son épaule, ce qui le fit souffrir, il attrapa la lettre, la main encore en sang, la déplia et lut. Il sentit alors tout son être s’emplir d’un sentiment de honte, on ne pouvait même pas compter sur lui. Il c’était fait lamentablement tuer par ses monstres réellement trop fort. Heureusement pour lui, considérant que son heure n’était pas encore venu, Zéphyr l’avait renvoyé sur le monde des vivants. Il attrapa difficilement sa plume et écrit avec difficulté, son sang ayant tendance à couler le long de sa plume et à s’étaler sur le morceau de parchemin.

Citation :
« Dame dont je ne connais toujours pas le nom,

Je suis désolé de vous annoncer que je n’ai pas réussit a tuer un seul de ses monstres, de plus alors que je me croyais mort, zéphyr ne m’a pas laissé passer dans l’autre monde. Je suis revenu sur Wauhk en plein bois d’Istendal.
Retenez nos frères qui se rendent en ville, j’aurai du rester à mon premier plan, il va falloir s’organiser si nous voulons reprendre notre ville, nous n’avons aucune chance seul et je n’ai pas envie de voir d’autre personnes mourir. Je ne sais pas comment s’en sort mon ami, les monstres ne l’avaient pas encore attaqué quand j’y étais. Peut-être s’est-il réfugié.

Pour information, pour peu que ma sottise ait servie à quelques chose, il n’y a pas de piège, par contre, ne comptez pas vous refugier dans les bâtiments, j’ai bien tenté mais les portes sont fermée.

Je m’excuse encore de ne pas avoir été à la hauteur.

Ulkan Vi Satanaël

PS : Par pitié, je vous avez demandé de m’appeler Ulkan tout court. »

Il s’arrêta d’écrire, il avait mal au bras, il attacha avec difficulté le parchemin à la patte de l’aigle et le renvoya dans le ciel pour porter cette missive. Il regarda alors autour de lui, il connaissait bien les bois, il se trouvait au Sud d’Istendal, il essaya donc de se diriger vers Lendräa pour pouvoir rejoindre à temps les autres elfes qui souhaitaient reprendre la cité, mais il s’écroula au sol au bout de quelques pas. Il s’était évanoui en pleine forêt, le sang commençait à coaguler, collant sa peau et ses cheveux, il ne risquait plus rien, mais il lui faudrait encore du temps pour retrouver la forme. Mais retrouverait-il le morale après ce passage désastreux…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Uyn Pekala

avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 18/04/2009
Localisation : Je suis là où mon Dieu m'envoit...

MessageSujet: Re: La Première Epreuve   Jeu 30 Avr - 0:13

Le message d'ulkan, me pétrifia: il avait été vaincu...
Certes, je m'y attendais... mais quand même!

Enfin, il a survécu, c'est déja ça... soupirais-je...

J'attrapai mon amulette et la serra...

Bon et maintenant, je dois aller prévenir les "autres"... je regardai dans la direction du campement improvisé. Quelques elfes, certainement plus bêtes que braves, avais répondu à l'appel d'addax ou de Dorn!Et je leur dis quoi??? Pfff...Ca m'ennuie... Qu'ils se débrouillent... ils n'avaient qu'à mécouter!

Je m'appretai à rebrousser chemin, lorsque je me rendis compte que l'aigle était toujours perché en face de moi et me fixais...

Quoi?! Tu attends quoi de moi?!

Ses yeux noir reflétaient le clair de lune... Il poussa un cri...

Je n'ai vraiment aucune volonté, hein?

Je pris un morceau de papier et mon nécessaire d'écriture, et j'ecrivis:

Citation :
Uyn Pekala

Apporte ça à Ulkan... Et moi je vais faire ce qu'il y a à faire...

Alors que l'aigle somptueux prenait son envols, je me dirigeais vers le campement, à la recherche d'Addaxpour lui rapporter les nouvelles...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Addax

avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 20/04/2009

MessageSujet: Re: La Première Epreuve   Ven 1 Mai - 20:37

Je m'étais légèrement éloigné du campement pour allumer un feu de bois et me mettre en relation avec Fuaxalegeï, mon Dieu. J'avais à peine commencé à méditer lorsque la jeune femme qui avait mis Ulkan Vi Satanël au défi s'approcha de moi et m'apporta des nouvelles fraîches concernant ce dernier.

Ma suprise fut de taille lorsque j'appris qu'il avait été vaincu, mais j'ai vite été soulagé de savoir qu'il était vivant.
Néanmoins, la peur me pris au ventre, je commençais à regretter d'être monté sur les tonneaux, d'avoir parlé, d'avoir entraîné tous ces gens dans cette histoire...


*S'il y a des morts, ce sera de ma faute !*

Ce prince était fort, cela se voyait dans son regard. Et je commence à redouter le jour où nous arriverons à Lendräa pour nous battre.
Je suis le seul druide du groupe, et je n'arriverais jamais à soigner tout ce monde pendant la bataille... J'espère vraiment que ça ne se terminera pas dans un bain de sang...


*Ah ah ! Trop fort ! J'arrive à faire comme si je maîtrisais ma peur !*

Maintenant, il faudrait retrouver ceux qui ont eu le courage d'appeler les autres à libérer la ville, nous avons besoin de meneurs. Soit ils sont courageux, soit ils sont fous, dans tous les cas, ce sont des chefs idéals !
Je m'occupe de chercher Bloubflop, nous avons fait un bout de chemin ensemble mais je l'ai perdu il y a peu de temps... Il ne doit pas être loin !
Peux-tu chercher Dorn ? Il n'est pas parti bien avant nous, il n'est sans doute pas loin... Peut-être même qu'il nous entend !


J'étais fier. Tout d'abord parce que les mots qui sortaient de ma bouche ne laissaient rien paraître de ma peur, mais aussi de voir des gens de mon peuple se réunir, s'apprêter à combattre ensemble... Fier de voir que notre peuple ancestral n'avait pas perdu les valeurs de la fraternité; fier de savoir qu'il y a des gens prêts à prendre en main le peuple, comme cette femme; fier de voir qu'il y a des gens qui mourraient pour ce peuple, comme ce prince; fier que dans ce tableau il y ai des originaux, comme Boubflop et ses ornithorynques.

Je voulais me rendre digne de ce peuple...


*Courage, mon prince, nous arrivons*

Puis, me tournant vers la jeune femme :
Merci.

Enfin, je m'en alla à le recherche de Bloubflop... Qui sait où je pourrais le trouver ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulkan

avatar

Messages : 157
Date d'inscription : 11/04/2009
Age : 25
Localisation : La où le vent me porte...
Race : Elfe

MessageSujet: Re: La Première Epreuve   Sam 2 Mai - 1:18

L’aigle lui tirant les cheveux depuis quelques minutes déjà, le jeune rodeur sortit de son sommeil, il se redressa avec difficulté, mais cette nuit avait était salvatrice et il se sentait un peu mieux, même si ce n’était pas encore la grande forme. Il se redressa donc, et enleva du revers de la main la mousse et l’herbe qui recouvrait son visage, il se regarda alors rapidement, il avait du sang coagulé un peu partout, et semblait vraiment dans un piteux état, il faudrait qu’il pense à prendre une douche une fois tout ceci terminé. Il se mit alors en tailleur avec difficulté et attrapa dans son sac un parchemin et commença à écrire, toujours avec difficulté, mais un peu moins que précédemment.

Citation :
« _Frères elfes,

Pour ceux qui ne savent pas qui je suis, laissez-moi me présenter. Je m’appelle Ulkan Vi Satanaël. Je suis le premier à avoir atteint Lendräa après le cataclysme, les monstres qui l’ont envahie son trop fort pour des hommes seuls et des groupes isolés, je l’ai apprit à mes dépends et si Zéphyr ne m’avait pas ramené à la vie, je ne serais pas là pour vous le dire. Je ne tiens pas à ce que d’autres subissent le même sort que moi, alors s’il vous plait, ne rentrez pas dans la ville pour le moment, regroupons nous à l’extérieur et organisons nous. C’est le seul moyen d’être efficace.

Ses monstres, des Staelvir sont redoutables, et qui plus est, nombreux. Nous devons à tout prit nous regrouper et organiser correctement la reprise de la ville.

Ne soyez pas aussi insouciant que j’ai pu l’être où vous le paierez de vos vies. Regroupons-nous à l’entrée de la cité. Je m’y dirige actuellement et j’espère y être très rapidement, pour ceux qui se seraient déjà aventuré dans la cité, ne faites pas de folies, rejoignez ceux à l’extérieur.

Merci d’avoir lu cette lettre dans sa totalité.

Ulkan Vi Satanaël
Prince de Lyïn


Post-scriptum : Pour ceux dans la ville, ne tentez pas de vous réfugier dans les bâtiments, les portes en sont fermées. »

Il attacha alors le parchemin à la patte de son aigle et lui dit en le regardant dans les yeux.

« _Apportes ce parchemin à tous les elfes que tu trouveras d’accord. Et ensuite attends-moi à Lendräa. »

L’oiseau tourna la tête en regardant Ulkan, visiblement il avait comprit. Le jeune rodeur lui donna un morceau de gibier, puis l’envoya haut dans le ciel. Il se releva avec difficulté, et se remit alors en route pour la cité, se hâtant pour arriver rapidement et pouvoir retenir ceux qui ne l’auront pas écouté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bloubflop

avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 25/04/2009
Age : 25

MessageSujet: Re: La Première Epreuve   Sam 2 Mai - 12:27

Une, Deux, Trois, Quatre, Cinq... Parfait! Le compte y est!

Bloubflop, en équilibre sur une flèche plantée dans un arbre, comptait les côtes de la cage thoracique de son ornithorynque, maintenant réparée. Grâce au savoir faire de son nouvel ami, Addax. Ce dernier lui avait donné une sorte de colle très puissante, qu'il avait préparé en associant un sort de feu, ainsi qu'un sort de guérison sur une écorce de saule pleureur. Etonnante propriété que détenait cette"colle", il n'y avait plus trace de zébrures.

Il faudra que je pense à lui demander quel sorts il a utilisé...

En pensant cela, Bloubflop sentit une présence. Pas qu'il n'avait un sens de l'ouïe très développé, mais la flèche sur laquelle il se tenait vibrait. Quelqu'un marchait non loin d'ici. Il se retourna.

Quand on parle du loup...

En effet, c'était Addax qui marchait en contrebas. Il semblait chercher quelque chose, ou quelqu'un... Qui sait? On va le savoir.

Bloubflop, en descendant de l'arbre, lanca:

Faites attention! Les ornithorynques grouillent par ici. Et ils sont très dangereux!

Addax se retourna, et sembla heureux de retrouver Bloubflop. Ce dernier, en souriant (ce qui sous entendait qu'il était en train de dire une de ses blagues (hilarantes ceci dit...)), en prenant un ton d'interrogatoire, marmonna:

Qui êtes-vous, que venez vous faire ici, que cherchez vous, et quel est le secret de ta "colle", si ce n'est pas indiscret !?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Addax

avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 20/04/2009

MessageSujet: Re: La Première Epreuve   Sam 2 Mai - 14:40

C'était un "Bonjour" assez peu classique, et je dû réprimer un éclat de rire.
*Ah ! Ces ornithorynques* pensais-je avec un sourire à la bouche.

N'avez-vous pas le désir, très cher, que nous puissons dès à présent nous tutoyer ? dis-je.
La jeune femme à l'amulette a reçu une missive de la part d'Ulkan vi Satanaël, et je te cherchais pour que tous ceux qui ont eu le courage de parler devant tous puissent mener le groupe des elfes et récupérer la capitale sans morts.
Le dernier message que le prince a écris à l'intention de tous les elfes nous dis exactement ce qu'il faut faire : s'organiser.
Viens, rejoignons le feu de camp que j'ai fait près du campement. J'y ai laissé la jeune femme en lui demandant de chercher
Dorn. Je ne sais pas si elle l'a fait, mais dans tous les cas le groupe sera plus complet.

Quand au secret de la colle, je te le donnerais, mais je suis curieux, enseigne moi d'abord ta science des ornithorynques...


Ils s'éloignèrent ensemble
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moros

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 15/04/2009

MessageSujet: Re: La Première Epreuve   Sam 2 Mai - 15:14

Moros ne pensais qu'a une chose : Bénis soit Ulkan

Après quelques jours à combattre les monstres dans la cité avec ses compagnons Elfes, l'arrivée de pigeons amena beaucoup plus d'intérêt que le message qu'ils transportaient.

Que c'est bon le pigeon !

Entre deux morceau de viande, Moros pris cependant le temps de répondre à Ulkan. Mais à peine eu-t'il fini, qu'il aperçut celui-ci qui arrivait aux portes de la ville. Résultat, un parchemin de plus en moins pour rien.


Ulkan, mon cher Ulkan.

Tu est si jeune et inexpérimenté, pense tu vraiment avoir la carrure pour porter un peuple, une armée ?

Ton manque de communication avec ton peuple est beaucoup trop limité, tu ignore tellement de chose. Sache que les premières personnes a avoir franchis les portes de la ville depuis que les créatures en ont fait leurs terrier sont Feizia et moi même !

Nous avons cependant subit le même tribu que toi face à l'agressivité de ces bestiaux, mais depuis notre retour plus organisé, une créature est tombé sous la lame de Feizia, et une autre la rejoindra dans la soirée.

Nous avons besoins de nous organiser avant tout, c'est pour cela que nous avons décider de bloquer les portes de la villes jusqu'à ce que tout soit organisé afin d'optimiser nos ressources dans un but unique.



Puis, s'adressant à tous les Elfes présents, Moros cria :

A vous tous, nous devons nous organiser, nous devons faire naitre Civita !

Pour cela, il faut que chacun daigne de donner une partie de son savoir, une partie de son pouvoir à une personne qui l'utilisera a des fin collectives.

Dans ce cadre, je propose à quiconque souhaitant se proposer à la direction de la ville de s'exprimer clairement à propos de ces intentions.

Si plusieurs personnes sont amenés à se disputer le poste, un vote à main levé en fera la différence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Uyn Pekala

avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 18/04/2009
Localisation : Je suis là où mon Dieu m'envoit...

MessageSujet: Re: La Première Epreuve   Sam 2 Mai - 23:55

Comme Addax me l'avait demandé, j'étais partie à la recherche de Dorn...
J'étais plutôt bonne pisteuse mais hélas, même après plusieurs heures de recherche, il demeurait toujours introuvable...

Grrrr... j'en ai marre... je tombais de fatigue.

Je décidai de m'allonger, quelques instant... C'est alors qu'un écureil, un peu trop curieux, vint se percher sur ma tête...

Toi, tu n'a peur de rien, hein?

Je sortai queques fruits secs de ma bourse et les lui tendiai; après quelques minitutes d'hésitation , le rongeur fini par se saisir de ce ki l'interressait et aller grignoter ses biens sur une branche basse.

Soudain, j'eu une idée. La sorcière pour qui j'avais travaillé, m'avais enseigner un petit sortilège...

Et si je l'essayais! De toute façon, je ne risque rien me dis-je...

Je m'agenouillai et fixai l'animal. Je me concentrai en répètant, dune voix monotone, mon incantation... Je contemplai son petit corps frêle, son pelage roux ébourrifé, ses petites pattes qui serraient fermement son fruit,... Tout à coup, je sus comment lui parler... Alors, sans trop savoir ciomment, je lui dit:

Pourais-tu, mon ami, retrouver un guerrier à l'odeur de sang? Et ensuite me dire ou il est?

L'écureil se sauva brusquement... Perplexe, je me relevai et m'esclamai:

Petit écureil... Tu aurais pu au moin me dire si tu m'avais compris... Parce que là j'ai un doute...

Je soupirai... Après avoir déposer un petit tas de fruis sec au pied de l'arbre où j'avais rencontré mon petit compagnon, je repris mon chemin...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Addax

avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 20/04/2009

MessageSujet: Re: La Première Epreuve   Mer 6 Mai - 20:44

Plusieurs jours de marche après mon entretient avec la jeune femme à l'amulette, je perdait récemment de vue Bloubflop, que je retrouvait le soir au coin des feux que j'allumais à l'écart du campement pour attendre Dorn et la jeune femme.

Malheureusement, ceux-ci n'arrivaient pas, et Lendräa approchais !

*Comment allons-nous faire, bon sang, mais comment allons nous faire ?! Si au moins la jeune femme ne reviens pas nous ne pourrons jamais vaincre ces monstres !*

J'entamais la discution avec
Bloubflop :
Pour la première fois, j'espère voir quelqu'un baisser les bras... Tant pis si elle ne trouve pas ce Dorn ! Il faut maintenant que l'on soir rassemblés car nous verrons vite les murs de Lendräa... Demain peut-être, ou après demain...

Le désespoir de ne pas pouvoir reprendre la ville, accentué par la peur des monstres commençait à m'envahir lorsque j'aperçu quelque chose en train de griller sur le feu... De la viande... C'était sans doute Bloubflop qui l'avait mis à griller avant que je n'arrive... *Allons bon, une fois n'est pas coutûme !* Pensais-je en attrapant un morceau.

Il me semblait bien, dis-je avec un sourire, que tu ne pouvais pas avoir tué d'animal... Ton ornithorynque de compagnie a très bon goût !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bloubflop

avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 25/04/2009
Age : 25

MessageSujet: Re: La Première Epreuve   Jeu 7 Mai - 16:47

"Oui. J'avoue que je ne pensais pas que la viande d'ornithorynque se conservait aussi bien... Une semaine que je voyage avec... Et encore comestible! Je garde tout de même une préférence pour les fruits... La viande ne sera jamais vraiment à mon goût."

Bloubflop se retourna, semblant chercher quelque chose. Il arrêta son regard sur un champignon.
*Pas de fruit, je vais devoir me contenter de ce champignon.*

Il se leva et décrocha un énorme champignon, qui poussait sur un chêne.
Il le mit dans le feu, puis se tourna vers Addax.

"Pour revenir à ce que tu m'as dit, je pense que l'on peut continuer encore à marcher. Dans un jour ou deux, on y sera. Rien ne nous empêche d'attendre devant Lendräa. Ici, dans la forêt, nous n'avons aucune visibilité. On trouvera peut-être un promontoire là-bas, et nous verrons bien si d'autres elfes sont arrivés, l'elfe dont tu parles comprise."


Ayant fini de parler, il attrapa le champignon dans le feu, grâce à une flèche, et le porta à sa bouche. Il le recracha vivement, et s'écria:

"Pouah! J'ai toujours aimé les aliments carbonisés. Et réflexions faites... Les champignons, ça brûle mal!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artaher Faënor



Messages : 5
Date d'inscription : 22/05/2009

MessageSujet: Re: La Première Epreuve   Ven 22 Mai - 14:14

Un elfe s'avança parmi les siens l'armure doré taché de sang.

Je m'excuse pour mon retard... Mais j'étais retardé avec une partie des troupes elfiques dans les contrées de Whauk. Malheureusement je suis le seul à en revenir, mon père lui également.

De ce que m'a dit mon aigle apparemment la ville est en piteuse état et le conseil a déserté... Mon père membre du conseil lui aussi est décédé, ainsi par les liens du sang je peux demander à devenir membre du conseil.

Mais pour le moment ce n'est pas mon souhaite le plus cher. Mon souhait le plus cher est de retrouvé ma sœur qui doit être en ville. Enfin je veux aussi m'assurer que les elfes sont encore une nation vivante et non une nation en voix d'extinction.

Je vous invite tous a vous regrouper et non partir au combat. Prenez du temps, les elfes sont connus pour leur sagesse non leur fougue. Laisser la nature vous parler, écoutez la nature, prenez du temps avant d'agir, si vous devez vous hâtez a ne sera que pour protéger les vôtres et non attaquez ses créatures.



HRP/ je suis désolé d'avoir mis autant de temps a venir participer sur le forum mais maintenant c'est bon je suis la je vais pouvoir vous guider. Bon jeu a tous/HRPP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Addax

avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 20/04/2009

MessageSujet: Re: La Première Epreuve   Mar 26 Mai - 22:45

La troupe était arrivée depuis de nombreux jours devant la ville.

Au début, les elfes étaient actifs, les combattants entraient en ville, se battaient autant qu'ils le pouvaient et revenaient le soir bien amochés.

Seuls quelques-uns, plus bêtes et laches que braves et combatifs, restaient à l'extérieur pour s'entrainer... Pouvait-on leur en vouloir après tout ? C'est vrai qu'il est mieux de laisser les autres se prendre des coups à sa place que d'aller risquer de se faire entailler une joue !

Seulement, lorsqu'un mouton est galeux, il est probable qu'il infeste les autres et que tout le troupeau meurt à cause de lui seul. Et c'est à peu près ce qui se passait chez les elfes. Au fur et à mesure que le temps passait, moins de monde attaquait, plus personne n'entrait en ville, et les monstres auraient même pu sortir pour attaquer tout le monde que personne n'aurait remué le petit doigt.

Ainsi, la flemme s'est répandue chez les elfes telle une gangrène se répand dans un corps et le pourrit en profondeur sans vraiment toucher à son unité.

La maladie avait tellement pris d'ampleur que même Ulkan Vi Satanaël, le fantastique prince des contrées elfiques, avait arrêté de combattre et bouchait même l'entrée en pique-niquant avec d'autres personnes, s'entrainant et se reposant autant qu'il le pouvait.

Addax était au milieu de ce carnage, impuissant et fou de rage...


Nan mais je rêve ! Tous des glandeurs ! Raaaaah ! Ils sont beaux les glorieux elfes ! La race la plus sage des terres de Whauk, ceux dont la longévité de vie leur a permis d'avoir de grandes connaissances !

Il se tourna vers Bloubflop, qui était devenu l'un de ses amis proches, car lui ne s'était pas fait avoir par la flemmardise et ne rentrait plus en ville car les piques-niques, les siestes et le gens qui s'entrainaient pour devenir inutilement plus fort lui bouchaient le passage.

Regarde-ça ! Maintenant les paresseux et les inutiles bloquent le passage à ceux qui veulent agir ! Hallucinant ! Bravo les libérateurs de Laendräa, la cité merveilleuse ! Les tueurs de monstres ont du mérite ! Quelle classe !

Il s'assied, la tête entre les genoux, désespéré...

Pitié ! Quelqu'un ! Un leader extraordinaire ! Si tu entends ma prière, viens ici, réveille les elfes et libère la ville ! Toi, le seul à être digne de devenir notre roi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulkan

avatar

Messages : 157
Date d'inscription : 11/04/2009
Age : 25
Localisation : La où le vent me porte...
Race : Elfe

MessageSujet: Re: La Première Epreuve   Mer 27 Mai - 14:21

Ulkan avait en effet depuis quelques temps, arrêté d’essayer de libérer la ville, car en faite, il avait était très longtemps le seul à le faire, et même s’il n’était pas un mauvais bretteur, il voyait bien qu’il n’arriverait pas pour le moment à tuer les monstres. Il avait donc décidé avec son ami Eornil de bloquer l’entrer de la ville en attendant que plus de monde arrive et pour pouvoir s’entrainer. Mais lorsqu’Addax arriva en se lamentant, il ne put rester de marbres, il devait y retourner, après tout, il avait maintenant eut le temps de guérir de ses nombreuses blessures. Il attrapa son épée qu’il avait pausé pour s’entrainer avec Eornil et s’approcha d’Addax.

« _C’est vrai, je suis désolé. Je me suis arrêté de me battre pendant un moment. Et je m’en excuse. Il est temps maintenant que j’y retourne, j’espère ne pas devoir encore une fois faire les choses seul.

Mais comme ceux que j’attendais sont maintenant tous là, on va pouvoir rentrer.
»

Il s’équipa rapidement, et rentra en ville, se dirigeant vers le Nord de la ville afin de tout balayer puis de revenir vers le Sud.


Hrp// si vous n'avez pas au moins 12 dés d'attaques, n'entrez pas, vous allez taper dans le vide//hrp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Première Epreuve   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Première Epreuve
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [CE2] - Première Epreuve
» Première Pub de la campagne d'obama ou Le rêve américain
» Première épreuve : Le courage !
» EPREUVE ORALE DE METAMORPHOSE (COEFF 2)
» Première mission

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
World of Conquest - Les Terres de Whauk :: Archives :: Archives RP-
Sauter vers: