World of Conquest - Les Terres de Whauk

Bienvenue sur les terres de Whaukh... Bienvenue dans notre monde... Un univers où le Mystique rencontre le fantastique... Une épopée Unique...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Sighann : Renaissance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Froizen

avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 21/05/2009
Race : Orc

MessageSujet: Sighann : Renaissance   Mer 8 Juil - 18:03

Quelques jours après avoir levé le camp, Spok parvint enfin au pied de la merveilleuse Sighann. Sous l’immense porte en bois massive fermée, il s’arrêta. Spok ressentait un petit pincement au cœur à l’idée de retrouver cette sublime cité qui était aussi pour lui sa ville natale. Il avait toujours connu Sighann et ses ruelles sombres, quelques fois agitées par la lueur des flambeaux et par les hurlements de torturés. Aussi, il n’était pas rare de croiser de jeunes elfes noirs récitant à voix haute des processions dédiées au dieu Haralas, les terminant toutes par un sacrifice qui nécessitait que du sang soit versé… Sighann malgré les apparences était une cité prospère, et les elfes noirs venaient de tout le pays pour y marchander, mais aussi et surtout, pour y rechercher cette atmosphère pesante où Haralas était idolâtré, le mal vénéré, la souffrance et le sang élevés en style de vie. C’est le cœur empli d’émotion, malgré l’impassibilité de son visage, qu’il frappa à la grande porte : « Bang Bang Bang ! »
Trois, peut-être quatre secondes après, la porte s’ouvrit et laissa entrevoir à notre héros un chaos de la pire espèce. Cette majestueuse cité dont il avait gardé l’image d’un roc incassable, n’était plus qu’un vulgaire amas de cendre, dévasté par la violence des combats qui s’y étaient déroulés il y avait peu. Spok resta bouche bée devant un tel spectacle qui ne pouvait qu’horrifier. Cependant, au milieu des gravats, la vie renaissait, les habitants s’organisaient pour reconstruire leur cité, bientôt épaulés par l’armée.

L’elfe noir entreprit alors de faire un tour de sa cité pour constater l’étendu des dégâts. Le bilan matériel de ces affrontements était incalculable tant il avait défiguré Sighann. Spok, de son pas large et gracieux, arriva devant les décombres de la Grande Bibliothèque National, autrefois emblème du génie scientifique et technologique de la race. Devant le constat tragique qui se dressait sous ses yeux, Spok en conclut que seuls des barbares, dépourvus de toute notion de civilité, avaient pu jeter au feu des siècles d’études et de savoir. Dépité, il entreprit d’escalader les décombres espérant retrouvés des ouvrages ayant échappé à l’autodafé. Il progressait lentement mais sûrement, cherchant dans les débris, ne serait-ce qu’une page ayant échappé au massacre. Mais, rien, tout était cendre, quand soudain l’œil perçant de l’elfe noir, aperçut ce qui semblait être une trappe dissimulée. D’un geste autoritaire de la main, il appela deux elfes noirs qui se trouvaient à proximité, pour tenter de dégager l’entrée de ce qui semblait être une cave. Les trois elfes avaient vite fait de dégager l’entrée de la trappe. Spok tira délicatement sur la veille poigné rouillée de l’ouverture. Un petit couloir mal éclairé et poussiéreux s’ouvrait aux trois elfes. Spok, intrigué, descendit le premier avec l’assurance d’un conquérant. Au bout, se trouvait un frêle petit coffret recouvert d’une épaisse saleté. Toujours aussi délicatement, il ouvrit ce coffret et y découvrit deux parchemins enroulés l’un autour de l’autre. Avec une douceur sans pareille, il déroula le premier et découvrit une veille carte de la sublime Sighann telle qu’elle était avant que ses montres ne la mettent à sac. Aussi, l’autre parchemin contenait un mot d’un membre de la Fratrie des Cardinaux. Il parcourut rapidement du regard le billet d’outre tombe laissé par cette éminence. Il disait en substance que les Elfes Noirs, après avoir combattu ses monstres devaient se reconstruire et que cela passerait forcément par la reconstruction de la cité. Spok ressortit précipitamment de ce trou et accourut auprès de Aërandir pour lui tendre les parchemins qu’il venait de déterrer. Aërandir le regarda profondément espérant sans doute obtenir une explication pour les vieux parchemins qui lui étaient tendus sous le nez, mais c’était sans compter sur le handicap de son fidèle compagnon. Spok, en effet, souffrait, depuis son entrée à écoles de la Fratrie des Cardinaux, de mutisme causé sans doute par la dureté de l’éducation qui y était dispensée.

Aërandir entreprit alors de lire attentivement les parchemins …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Froizen

avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 21/05/2009
Race : Orc

MessageSujet: Re: Sighann : Renaissance   Mer 8 Juil - 18:19

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Froizen

avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 21/05/2009
Race : Orc

MessageSujet: Re: Sighann : Renaissance   Mer 8 Juil - 18:43

HRP// J'ai posté deux fois le même RP, un dans la partie externe(sans carte), l'autre ici (avec carte) pour des raisons de confidentialité liées à la carte ... Donc si vous le voulez continuer le RP il se fera plutôt sur le sujet de la partie externe Wink //HRP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sighann : Renaissance   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sighann : Renaissance
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
World of Conquest - Les Terres de Whauk :: Archives :: Archives RP-
Sauter vers: